Les sports

Run Handi Move au cœur de l’Ultra-trail Mont-Blanc

Un défi relevé

Témoignages.re / 23 août 2010

L’accès aux sentiers les plus escarpés est possible pour les personnes à mobilité réduite. C’est ce que démontre Run Handi Move à partir de la fin de cette semaine sur les sentiers d’une des courses de montagne les plus dures du monde, l’Ultra-trail du Mont Blanc.

L’association Run Handi Move est une association loi 1901, née en octobre 2005. L’objectif était de permettre à Pierre, 9 ans, atteint de myopathie, de découvrir les trois cirques de l’Île de La Réunion à bord d’une joëlette sur les sentiers de randonnée, et de collecter des fonds dans le cadre du Téléthon.
La joëlette est un appareil de transport ne comportant qu’une seule roue et permet ainsi de se faufiler dans les sentiers. Le siège est placé au dessus de la roue. Des brancards à l’avant et à l’arrière permettent de faire rouler l’engin et de le porter si nécessaire. Une suspension, un vérin pour régler la hauteur des brancards, et un frein complètent l’équipement.
Depuis, l’association a participé à tous les Téléthons. Elle s’évertue à proposer à des personnes à mobilité réduite des sorties de plein air, dans les hauts ou dans les bas, en dilettante ou lors de course organisée, soucieuse de leur apporter un maximum de plaisir en leur permettant de découvrir les merveilles de la nature réunionnaise ou… d’ailleurs au rythme des porteurs.
Après les réussites du Semi-Raid 2008, du Semi-Raid 2009 et surtout du Grand Raid 2009, où de nombreux porteurs se sont relayés pour porter en tout près de 50 personnes « autrement capables », les membres de l’association se sont dit : maintenant, pourquoi ne pas sortir de La Réunion, et nous aligner sur : l’Ultra Trail du Mont Blanc du 28 au 30 août 2010.

Pourquoi ne pas sortir de La Réunion ?

Un projet ambitieux, qui a commencé à mûrir en octobre 2009.
Il était réalisable si l’ensemble des partenaires de l’État, des collectivités locales, et privées croyaient en notre projet et pensaient comme les adhérents de l’association, que les personnes handicapées de l’île de La Réunion devaient aussi profiter de paysages différents de leur Île, tout en faisant du sport autrement.

Les objectifs sont de :
• donner la possibilité à des personnes faisant partie du voyage, d’aller pour la première fois en métropole,
• permettre à des personnes handicapées de tout âge de l’Île de La Réunion, ainsi qu’à des porteurs/coureurs de découvrir les paysages grandioses autour du Mont Blanc dans l’ambiance de cette course. Les personnes « autrement capables » seront portées en joëlettes,
• favoriser les échanges avec des personnes handicapées et des coureurs de métropole,
• consacrer une demi-journée à une visite culturelle : visite de la Mer de Glace.

Une fin d’année palpitante

Cette fin d’année s’annonce palpitante, avec la participation, en individuel de certains membres de l’association sur le Grand et le Semi-Raid 2010 et Run Handi Move assurera leur assistance.
Une dizaine de porteurs va probablement aider une association de métropole sur le Grand Raid 2010, en portant en joëlette une dizaine d’enfants de métropole et de l’hôpital des enfants de Saint-Denis.
En décembre, pour le Téléthon, Run Handi Move espère pouvoir effectuer le tour de l’île en joêlette avec plusieurs personnes handicapées des communes traversées

Enfin, un nouveau défi prévu pour 2011 : permettre à des personnes à mobilité réduite réunionnaises et mauriciennes de participer au “Royal Raid” sur l’ile soeur au mois de mai !


50 personnes sur les sentiers du Mont-Blanc

- Run Handi Move, un groupe de 29 personnes
• 6 personnes handicapées : Ambre, Cécile, Jimmy, Nelsy, Noémie et Yolande,
• 15 coureurs : dont notre parrain Jean Pierre Grondin, un médecin, un infirmier, un kiné,
• 8 accompagnateurs : dont une personne de handisports et un infirmier.

- Courir Pour Toi, un groupe de 20 personnes environ
• 2 personnes handicapées : Anouck et Vincent,
• 5 coureurs : dont 4 anciens de Run Handi Move,
• une douzaine d’accompagnateurs.


Le déroulement de la course

Les 20 porteurs feront toute la course, et porteront des personnes à mobilité réduite sur 3 tronçons.
• 1er tronçon : 3 personnes portées de Chamonix aux Houches entre 18h30 et 19h30 maxi le vendredi 27/08
• 2ème tronçon : 2 personnes portées de Courmayeur à Arnuva entre 10h30 et 17h30 maxi le samedi 28/08
• 3ème tronçon (en fonction de l’état des porteurs) : 1 personne entre Col des Montets et Flégere entre 11h et 14h15 maxi le dimanche 29/08,
• 4ème tronçon : 3 personnes portées dont celle du 3eme tronçon entre la Flégère et Chamonix entre 14h15 et 16h maxi le dimanche 29/08.

Au total cela fait 8 personnes différentes portées sur prés de 38 Km (soit un petit quart du parcours).
Les tronçons ont été choisis en fonction des critères suivants :
• maniabilité de la joelette,
• beauté des paysages,
• pouvoir accompagner en plein jour,
• présence de personnes, en vue de la médiatisation de notre action,
• équilibre (début, milieu, fin) pour gérer la fatigue des porteurs.



Kanalreunion.com