Les sports

Surf : Johanne Defay remporte le Fidji Pro

Deuxième victoire de la Réunionnaise en Coupe du Monde

Témoignages.re / 31 mai 2016

Dans des vagues de 1m50 à 2m, la Réunionnaise a remporté le ‎Fiji Pro, 5e étape du Championship Tour, sur le spot de Cloudbreak, en s’imposant la nuit dernière sur Carrissa Moore, de Hawaii.

JPEG - 84.4 ko
Victoire ce mardi de la Réunionnaise Johanne Defay sur le Fiji Pro, 5e étape du Championship Tour (tour mondial professionnel) de la World Surf League. (photo WSL)

Il s’agit du deuxième succès de Johanne Defay sur le CT en trois saisons au sein de l’élite, un an après sa victoire à l’US Open. Elle occupe ce mardi matin le 4e rang mondial.

Connue pour son surf puissant, la Réunionnaise s’est logiquement imposée sur un spot qui ressemble grandement à ceux sur lesquels elle a grandi : l’Etang Salé et Saint-Leu, deux longues gauches de récif sur la côte ouest de La Réunion, similaires à celle de Cloudbreak, aux Fidji, où elle vient donc de remporter une victoire de prestige.

Confirmation d’une montée en puissance 

Il y a un an, la jeune femme (22 ans) avait surpris en décrochant un premier succès sur les petites vagues poussives de Huntington beach en Californie. Certes, l’US Open est une compétition de référence. Pas pour ses vaguelettes mais pour sa popularité avec ses milliers de fans massés sur la plage et les pieds dans l’eau. Le contraste est ainsi saisissant avec Tavarua, l’île où est hébergée la caravane professionnelle. Aucun spectateur, si ce n’est quelques locaux venus en bateaux.

Bottoms + rollers = gros scores

Ici, la vague fait tout et y remporter la victoire participe à la construction d’une carrière, d’une légende. Ce mardi, Johanne Defay a confirmé devant ses pairs qu’elle était une des meilleurs surfeuses de la planète. C’est désormais indiscutable. Ses combinaisons de longs bottoms et de rollers verticaux ont séduit le jury qui lui a décerné des notes dans l’excellence tout au long de la compétition.

La voir triompher sur une telle vague confirme sa montée en puissance. Avant de s’imposer en finale sur la triple championne du monde Carrissa Moore (!), en s’offrant le luxe de la mettre combo (17.10 à 10.70 pts), Defay a notamment éliminé l’Américaine Courtney Conlogue en quarts de finale (15.07 à 14.00 pts), laquelle prend toutefois les rênes du classement général après l’élimination prématurée de la n.1 Tyler Wright (Aus).

Il s’agit du troisième succès d’une Réunionnaise sur le Championship Tour après ceux d’Anne-Gaëlle Hoareau en 1992 à Saint-Leu et de Johanne Defay l’an dernier aux Etats-Unis.


Kanalreunion.com