Les sports

Témoignages de joueurs -2-

Marcelo Bielsa et la sélection chilienne : un regard rétrospectif -4-

Salim Lamrani / 15 juillet 2017

L’entraîneur argentin a marqué le football chilien en dirigeant la sélection nationale de 2007 à 2011, suscitant l’admiration unanime des supporters. Un article de Salim Lamrani.

JPEG - 66.4 ko
Marcelo Bielsa.

La star Alexis Sánchez, devenu l’un des meilleurs attaquants au monde, est sur la même longueur d’onde. Il exprime sa reconnaissance à l’égard de l’entraîneur argentin : « Marcelo Bielsa a eu une très grande influence sur moi. Grâce à lui, j’ai appris à comprendre le football [1] ».

Marco Estrada, milieu de terrain, souligne l’importance du natif de Rosario dans l’histoire du sport national : « Tous les entraîneurs t’apportent quelque chose de positif, un enseignement. Il n’y en a pas un pire qu’un autre. Mais le meilleur de tous a été Marcelo Bielsa. Tous diront que c’est le meilleur et il l’est pour moi et, je crois, pour la majorité du football chilien. Avec lui, il y a eu un avant et un après dans le football chilien [2] ».

Le gardien Claudio Bravo, vétéran de l’équipe, qui détient le record actuel de sélections, se souvient de la rigueur de son entraîneur et de sa capacité à sublimer le groupe : « Marcelo Bielsa a été l’entraîneur le plus exigeant que j’ai eu, celui qui arrivait à tirer le meilleur de chaque joueur [3] ». Il a été également marqué par sa personnalité : « C’est une personne difficile à cerner mais comme entraîneur c’est l’un des meilleurs au monde [4] ».

Le défenseur Ismael Fuentes a été impressionné par les connaissances footballistiques de son coach. Il exprime son point de vue à son sujet : « Pour moi, c’est le meilleur. Il a marqué ma carrière. Parfois, on a tendance à être suffisant et on croit tout savoir sur le football et quand on rencontre une personne comme lui, avec ses capacités, on se rend compte que l’on ne sait rien et l’on continue d’apprendre et de s’améliorer [5]. […] A chaque entraînement, il nous donnait les meilleures armes et les meilleurs outils pour affronter au prochain match [6] ».

Le défenseur Pablo Contreras a déploré le départ de Marcelo Bielsa de la sélection chilienne en 2011. « Je le regrette profondément pour les joueurs, pour les supporters. Je suis un grand admirateur du travail qu’a effectué Marcelo Bielsa durant ce processus. […] C’est une perte importante pour le football chilien [7] ».

L’attaquant Humberto Suazo, qui a terminé meilleur buteur des éliminatoires pour le Mondial 2010, souligne également l’importance de l’Argentin pour le football de son pays : « Marcelo Bielsa vivait pour le football. Il savait ce qui manquait au football chilien et c’est la raison pour laquelle il a accepté ce défi si important. On a joué les qualifications pour 2010 à très haut niveau. On a travaillé différemment avec une équipe très dynamique […]. Je lui en serai toujours reconnaissant [8] ».

Après la victoire en Copa América en 2015 sous les ordres de Sampaoli, Jorge Valvivia, titulaire incontournable de l’équipe, a tenu à rendre hommage à Marcelo Bielsa. Il se souvient de l’arrivée de technicien de Rosario et de son rôle dans le redressement de l’équipe nationale : « Bielsa arrive à une période où le Chili est au fond du trou, avec beaucoup de difficultés pour gagner des matchs. Il donne une philosophie à la sélection qui a perduré au fil du temps. Celui qui est à l’origine de tout cela, c’est Bielsa. […] Il nous a beaucoup marqués. Il nous a donné la philosophie et Sampaoli nous a menés à la gloire [9] ».

Mark González, milieu de terrain, partage cet avis : « Marcelo Bielsa est arrivé à changer le style des joueurs. Ce que nous faisons aujourd’hui n’a rien à avoir avec notre production du passé. Nous avions un système bien structuré et, le plus important, c’est que nous avons montré aux gens que nous étions une grande équipe qui jouait toujours pour gagner. Marcelo Bielsa est un technicien unique. C’est un perfectionniste ». González a également été marqué par les qualités humaines de l’Argentin : « Il est très respectueux, très bon, et donne toujours la confiance nécessaire pour que l’on s’approche de lui. Pour ce qui est du travail, il est très strict, très discipliné [10] ».

Fabián Orellana, milieu offensif, souligne à son tour le rôle de Marcelo Bielsa dans la progression du sport dans son pays et son influence au niveau personnel : « C’est un entraîneur érudit et qui a fait beaucoup de bien au football chilien. C’est le meilleur entraîneur que j’ai eu et il sera difficile d’en avoir un meilleur que lui. Il a été comme un père pour moi. Il t’aide beaucoup à grandir comme footballeur. Il t’apprend, échange avec toi, te corrige et te félicite quand les choses sont bien faites [11] ».

Salim Lamrani

Docteur ès Etudes Ibériques et Latino-américaines de l’Université Paris IV-Sorbonne, Salim Lamrani est Maître de conférences à l’Université de La Réunion, et journaliste, spécialiste des relations entre Cuba et les Etats-Unis.

Son nouvel ouvrage s’intitule Fidel Castro, héros des déshérités, Paris, Editions Estrella, 2016. Préface d’Ignacio Ramonet.

Page Facebook : https://www.facebook.com/SalimLamraniOfficiel

[1Infobae, « Alexis Sánchez : ‘Con Bielsa aprendí a entender el fútbol », 11 septembre 2013. http://www.infobae.com/2013/09/11/1508245-alexis-sanchez-con-bielsa-aprendi-entender-el-futbol/ (site consulté le 30 juin 2017).

[2Publimetro, « Marco Estrada déjà en claro : ‘Dejé la selección por un tema futbolístico’ », 16 janvier 2015. https://www.publimetro.cl/cl/grafico-chile/futbol-chileno/2015/01/16/marco-estrada-deja-claro-deje-seleccion-tema-futbolistico.html (site consulté le 30 juin 2017).

[3Marca, « Bravo : Bielsa ha sido el técnico más exigente que he tenido », 26 janvier 2016. http://www.marca.com/futbol/chile/2016/01/26/56a79afa268e3ecf408b456d.html (site consulté le 1er juillet 2017).

[4El Hincha, « Claudio Bravo sobre Bielsa : ‘Como personal es difícil de descifrar pero como técnico uno de los mejores », 2011. http://www.elhincha.cl/noticias/claudio-bravo-sobre-bielsa-como-persona-es-dificil-de-descifrar-pero-como-tecnico-uno-de-los-mejores/ (site consulté le 1er juillet 2017).

[5Prensa Fútbol, « Ismael Fuentes : ‘Marcelo Bielsa marcó mi carrera, es el mejor », 25 janvier 2016. http://www.prensafutbol.cl/94277-ismael-fuentes-marcelo-bielsa-marco-mi-carrera-es-el-mejor/ (site consulté le 1er janvier 2017).

[6, René Martínez, « Ismael Fuentes : ‘Me da rabia no poder entregarles las alegrías que se merecen’ », Diario El Día, 2 mars 2016. http://www.diarioeldia.cl/deportes/ismael-fuentes-me-da-rabia-no-poder-entregarles-alegrias-que-se-merecen (site consulté le 1er juillet 2017).

[7El Mercurio, « Pablo Contreras quiere a Borghi en la selección », 8 février 2011. http://www.mercurioantofagasta.cl/prontus4_noticias/site/artic/20110208/pags/20110208191459.html (site consulté le 1er février 2017).

[8A. Mayo, « La feliz crónica de Humbert Suazo », La Tercera. http://www.latercera.com/noticia/la-feliz-cronica-roja-de-humberto-suazo/ (site consulté le 1er juillet 2017).

[9Oscar García Soto, « Jorge Valdicia : ‘Bielsa nos dio la filosofía, Sampaoli nos llevó a la gloria’ », Marca, 12 juillet 2015. http://www.marca.com/2015/07/12/futbol/futbol_internacional/chile/1436707250.html?cid=FCOPY33701 (site consulté le 1er juillet 2017).

[10Nicolás Videla, « Mark González sobre Bielsa : ‘Es un técnico como ningún otro », Red Gol, 30 avril 2010. http://redgol.cl/2010/4/mark-gonzalez-sobre-bielsa-es-un-tecnico-c/ (site consulté le 1er juillet 2017).

[11La Tercera, « Fabián Orellana : ‘Bielsa es como un padre para mí’ », 12 octubre 2009. http://www.latercera.com/noticia/fabian-orellana-bielsa-es-como-un-padre-para-mi/ (site consulté le 1er juillet 2017).