Les sports

Un aménagement au service des Saint-Paulois

Rénovation du stade Paul Julius Bénard

Cinthia Fontaine / 11 juin 2011

Hier la Mairie de Saint-Paul a organisé un point presse au sein du chantier de rénovation du stade Paul Julius Bénard afin de faire un bilan sur les grands travaux en cours dans la commune.

La majorité municipale a toujours annoncé son objectif de combler les retards accumulés par les anciennes mandatures. La dynamique enclenchée donne à l’heure actuelle des résultats encourageants, comme l’a souligné la députée-maire, autant dans le domaine de l’aménagement, du développement de la culture que des domaines éducatifs cultuels et sportifs. C’est pour cela que la mairie souhaitait faire le point sur ces chantiers représentant un montant engagé de l’ordre 35,7 millions d’euros sur les 65 millions d’investissements en cours. Ces chiffres représentent plus de 90 chantiers communaux en activité, soit plus de 300 emplois par mois, et plus 4.300 emplois au total, ce qui n’est pas négligeable par ces temps de crise. D’autres projets sont aussi à l’étude, comme la rénovation de l’Hôtel Laçay, de la médiathèque ou l’aménagement de la Grotte des premiers arrivants, mais ce ne sont pas les sujets d’aujourd’hui.

Un équipement sportif à la mesure de la commune

Un des travaux les plus représentatifs de cette reprise en main du développement de Saint-Paul est la rénovation du stade Paul Julius Bénard. Équipement ERP (Établissement recevant du public) de première catégorie, il équivaut en capacité d’accueil au stade de l’Est à Saint-Denis. Livré en 1979, il n’avait fait l’objet d’aucun aménagement depuis. Les travaux concerneront la toiture qui était en piteux état et qui sera recouverte de zinc, les locaux attenants pour la pratique sportive (vestiaire, salle de contrôle, salle "VIP", rangement du matériel) qui ont été entièrement détruits pour être reconstruits aux normes. Un accès par ascenseur aux gradins supérieurs pour les personnes à mobilité réduite sera mis en place. Les entrées et sorties ont été adaptées aux différents usages. La pelouse ainsi que la piste d’athlétisme seront entièrement rénovées. Le stade, qui pourra recevoir au final dans les meilleures conditions 8.288 personnes en configuration "match" et 12.067 en configuration "spectacle", sera livré au plus tard en mars 2012. Il devrait servir pour les prochains Jeux des îles.
Pour continuer dans le domaine sportif, le gymnase du centre-ville est en cours de réhabilitation. Elle comprendra l’ensemble du bâtiment (électricité, toiture, sécurité et accessibilité, et les équipements sportifs), les locaux, vestiaires et rangements, la salle multiactivité, de judo et de musculation. Les travaux entamés en mars 2011 devraient s’achever en novembre. La rénovation de la piscine du front de mer a été achevée. 19 millions ont aussi été engagés dans la rénovation des plateaux sportifs de la commune.

Une priorité, l’éducation

Autre domaine phare de la politique de la ville, l’enfance voit continuer son développement. Après la mise en place d’une quinzaine de minicrèches, la commune crée la double crèche de l’Étang. Établissement ERP de 4ème catégorie (maximum 120 personnes), elle accueillera des enfants de moins de 3 ans en deux sections de 60 places. L’établissement devrait être livré au cours du 1er trimestre 2012.
La commune abrite 63 écoles primaires. A l’arrivée de l’équipe d’Huguette Bello, seules 20 étaient aux normes, le chiffre est depuis passé à 40 écoles. Et les rénovations continuent avec les écoles de l’Éperon, de Barrage, de Bras Canot… 5 salles de classe seront aussi construites avec l’école Adèle Ferrand.
Les travaux de l’ancien Parc-Hôtel du Maïdo devraient être achevés en août, ce qui permettra au Centre de vacances de lecture et d’écriture qu’il devient de fonctionner dès la rentrée de septembre.

Saint-Paul, berceau des premiers Réunionnais

La mairie continue la rénovation des éléments du patrimoine, qu’il soit culturel ou cultuel, avec la rénovation de 5 églises et de la Maison Serveaux.
La rénovation des églises est divisée en 2 tranches. Une ferme qui concerne les églises du Centre, du Guillaume et de La Saline, les rénovations des deux dernières sont déjà à l’œuvre. L’autre tranche "conditionnelle" concerne les églises de Saint-Gilles les Hauts et l’église de Bois de Nèfles. La madone face à l’église de Saint-Paul sera aussi rénovée.
La réhabilitation de la Maison Serveaux permettra la création d’un pôle "culture" qui regroupera dans ses locaux tous les services culturels de la mairie et la Fondation Albany, une salle d’exposition, et s’ouvrira sur un jardin d’artistes. Les travaux devraient débuter en juillet.

Une commune, ses habitants

Aménagement attendu des Saint-Paulois, le front de mer continue de faire peau neuve. D’ici août, les aires de jeux seront terminées. L’aménagement autour du débarcadère et du marché forain devrait être terminé en décembre. Le site vert entre le marché forain et la piscine commencera en novembre pour être achevé en décembre 2012. Le front de mer accueillera au final des aires de détentes et de loisirs, une aire de pique-nique, des aires de jeux d’enfants, une aire de jeux d’eau et des terrains de sport (boulodrome, beach-volley, beach rugby et beach soccer). Un cheminement piéton reliera le débarcadère à la piscine, mettant en valeur le patrimoine historique du lieu.
Les Hauts ne sont pas oubliés avec le bétonnage de 14 voies d’exploitation rurale.
La gestion d’une commune, c’est aussi la gestion de ses disparus. Le Centre funéraire de l’Étang sera réhabilité et agrandi de 4.500 mètres carrés.
L’équipe de la majorité s’est donnée pour mission de résorber les retards de la commune. Pour cela, elle a su adapter ses services pour suivre au mieux les chantiers. Elle a fait le choix de s’engager dans l’aménagement de Saint-Paul sans attendre les modifications du PLU afin de mieux répondre aux besoins de ses habitants.

CF


Kanalreunion.com