Sommaire du 8 mars 2012

Cliquer sur l'image ci-dessus pour lire le journal

Hier au Conseil général, le groupe PCR-Alliance a rappelé que dans ses compétences, cette assemblée peut accorder une aide directe d’urgence aux plus démunis, mais qu’elle n’a pas à verser des fonds publics à la grande distribution pour faire baisser les prix par une subvention. Le groupe PCR-Alliance a donc refusé de prendre part au vote qui donne des millions d’euros aux monopoles en échange d’une baisse du prix de quelques dizaines de produits.




Articles

Facebook Twitter Google plus