Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Chroniques > Di sak na pou di

Kit-Tabouet !

Assemblée nationale

lundi 7 novembre 2022


En tous temps, ont eu lieu à l’Assemblée Nationale, des affrontements politiques entre majorité et opposition. Mais, tout de même ! Depuis la dernière législature, un cran de trop a été franchi et plus particulièrement au cours de ces dernières semaines, avec le vote du budget ….


Au sein de cette Assemblée, il n’est plus question d’échanges et de débats démocratiques, mais de chamailleries, d’invectives, de vociférations, d’insultes … Et plus récemment de propos racistes, de suspension de séance, et de sanction ! Un spectacle hallucinant auquel participent activement les parlementaires « réyoné » !

Face à des oppositions – Nupes et RN – frontales, déterminées, de plus en plus radicales et dans l’impossibilité de réunir une majorité, la Première Ministre se voit obligée de faire usage du 49-3. Et s’en suivent les motions de censure de la Nupes divisée, puis du RN visant à faire tomber le gouvernement !!!. Et ça ne s’arrête plus : 49-3 et motion de censure, 49-3 et motion de censure, encore 49-3 et motion de censure … Le tout dans un désordre incommensurable ! Ces deux outils de la Constitution utilisés jusqu’ici dans des circonstances exceptionnelles, sont devenus des joujoux.

Dés lors, comment ne pas être consterné, indigné, interloqué par ces scènes tragi-comiques que nous offrent ces parlementaires grassement rémunérés par les contribuables que nous sommes. Cela devient insupportable. Sont-ils conscients de l’image qu’ils adressent au peuple Français, à nos voisins européens et aux pays étrangers ? Qu’importe le bord politique, quel citoyen peut admettre ou cautionner de tels agissements de la part de nos élus ? Mais, ne dit-on pas : « Nous avons les élus que nous méritons ».

Cela étant, d’aucuns auront noté que si, au niveau national et des médias, ce sujet fait débat et occupe une large place dans le traitement de l’actualité, il n’en est rien chez nous. Ici, c’est silence radio ! Ou presque. Aucun Parti politique, aucun élu local, n’a à ce jour réagi et déploré ce qui ce passe actuellement à l’Assemblée Nationale. Laquelle pourrait, d’ailleurs, être dissoute d’après ce qui se dit.

Après tout cela, on s’étonnera que les gens boudent de plus en plus les urnes. Kit-Tabouèt !

Paul Dennemont


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus