Conséquence des émissions de gaz à effet de serre

L’ONU met en garde contre une « catastrophe » El Niño en Afrique australe

27 mai

Selon l’ONU, l’Afrique australe frappée par la sécheresse est au bord de la « catastrophe » à moins que l’aide ne soit augmentée de toute urgence pour atteindre les plus de 61 millions de personnes touchées par le système climatique El Niño qui a provoqué la période de sécheresse de mi-saison la plus intense depuis plus d’un siècle.

Une partie de notre région est touchée par une sécheresse sans précédent depuis le début du siècle. 61 millions de personnes sont concernées, indique l’ONU.
À l’approche de la période de soudure de juillet, les agences humanitaires appellent les donateurs à soutenir l’appel humanitaire de 5,5 milliards de dollars lancé par la Communauté de développement de l’Afrique australe. Parmi les pays les plus touchés figurent : la Zambie, le Zimbabwe, le Botswana, le Lesotho, le sud du Malawi, le nord de la Namibie, le sud-est de l’Angola et certaines régions de Madagascar.
Pendant ce temps, les tempêtes, les crues soudaines et les glissements de terrain provoqués par le changement climatique en Afrique de l’Est ont tué plus de 500 personnes et en ont déplacé plus de 400 000. Les services de secours au Burundi, en Éthiopie, au Kenya, en Somalie, en Ouganda et en Tanzanie ont été mis à rude épreuve par les ravages environnementaux, avec des maisons et des entreprises inondées et des routes et des ponts emportés par les eaux.

A la Une de l’actuImpasse du modèleMadagascarSécheresse

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?