Déplacements - Transports

Gratuité des transports pour célébrer la journée “En ville sans ma voiture”

Demain vendredi

Témoignages.re / 21 septembre 2006

Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Mobilité qui se déroule en ce moment et jusqu’à demain, Saint-Paul célèbre la Journée nationale “En ville sans ma voiture”. À cette occasion, la gratuité de transports publics sur l’ensemble des communes de l’Ouest est proposée, en partenariat avec le TCO et la SEMTO, pour la journée du vendredi 22 septembre.

Cette initiative fait partie d’autres événements de sensibilisation qui se dérouleront à Saint-Paul pour clôturer la Semaine de la Mobilité. Ce vendredi 22 de 7 à 19 heures et le samedi 23 septembre, un Hall d’exposition sera installé au sein du marché forain, afin de sensibiliser le grand public aux problématiques de la pollution engendrée par la voiture et sur les moyens alternatifs de déplacement existants sur la Commune.

Pendant ces 2 jours seront présentés au Hall d’exposition les résultats du sondage sur le co-voiturage réalisé la semaine dernière pour connaître les attentes des Réunionnais et les conditions dans lesquelles ils sont prêts à adopter ce système de déplacement. Le Hall accueillera aussi les affiches réalisées par les enfants des écoles de la Commune sur le thème d’“En ville sans voiture”.

Mais La Réunion n’est pas la seule à participer à ce mouvement écologique. Des municipalités de la plupart des États membres de l’UE, des pays de l’Association européenne de libre-échange ainsi que la Bulgarie, la Croatie, l’ancienne République Yougoslave de Macédoine, la Serbie et la Roumanie prévoient d’organiser une journée sans voiture et/ou prendre d’autres initiatives pour promouvoir des formes de mobilité peu ou non polluantes. Un certain nombre d’autorités locales au Brésil, au Canada, en Équateur et au Japon y participent également.

Le mot d’ordre est simple : “Bougez Autrement” que ce soit à pied, en vélo, en transport en commun voire par co-voiturage. Cette semaine a été l’occasion pour chacun de tester ou de renforcer l’utilisation des modes de transports alternatifs. Pour les collectivités ou les associations, c’est le moment de présenter, de proposer ou d’expérimenter de nouvelles logistiques de transport.

Jany Leseur