Déplacements - Transports

Mayotte : les Mahorais appelés à se rassembler contre Air Austral

Manifestation aujourd’hui à Mayotte contre des billets d’avion trop chers

Manuel Marchal / 15 juin 2019

« Tous contre Air Austral », c’est le titre de l’édition spéciale des « Nouvelles de Mayotte » qui appelle à soutenir la manifestation organisée aujourd’hui à Mamoudzou pour dénoncer les pratiques de la compagnie vis-à-vis des Mahorais. D’autres mobilisations sont prévues au sein de la diaspora mahoraise à Paris, Marseille et La Réunion.

JPEG - 31 ko
Le choix de remplacer le Boeing 777-200 LR par des 787 "terrible teens" pose de graves problèmes pour le désenclavement de Mayotte.

C’est Mayotte et sa diaspora à La Réunion et en France qui sont appelés à se lever contre Air Austral aujourd’hui. La manifestation organisée contre la compagnie aérienne doit se tenir à Mamoudzou. Les Mahorais veulent dénoncer des tarifs jugés abusifs, ainsi que des retards et des annulations de vol.

Cette information a fait la « une » d’une édition spéciale des « Nouvelles de Mayotte ». Notre confrère rappelle qu’il a « révélé pourquoi la compagnie réunionnaise pratiquait des tarifs aussi élevés aux clients mahorais afin de compenser la rude concurrence qui l’oppose aux autres compagnies aériennes sur la ligne Réunion-Paris. En gros, les Mahorais paient plus cher pour que les Réunionnais puissent eux voyager moins cher ».

Sur ces tarifs, l’explication de la compagnie est de rejeter la responsabilité sur Total, autre société en situation de monopole dans un autre secteur stratégique : l’importation de carburants. Elle ne tient pas selon notre confrère qui précise que « certes le prix du carburant est plus chez à Mayotte, mais Air Austral sait faire voler ses avions pour des allers-retours Réunion-Mayotte sans faire les pleins à Mayotte, idem sur la ligne soi-disant directe Mayotte-Paris, les avions effectuaient presque chaque fois une escale à Nairobi histoire de refaire les pleins complets ».

La stratégie de remplacer les Boeing 777-200 LR capables de faire le vol sans escale Mayotte-Paris par des 787 est également mise sur le grill : « des avions de présérie n’ayant rien à voir avec les avions construits actuellement ». Et d’ajouter que « ce choix contestable a coûté cher à la compagnie accusant des pannes à répétition, des annulations de vol pour cause technique… Depuis leur mise en service en juin 2016 ils ont accumulé une vingtaine de pannes sans compter les grosses immobilisations nécessaires suite aux ailettes défectueuses détectées sur les moteurs Rolls-Royce Trend (…) cette immobilisation a été prétexte une fois encore à une communication désastreuse de la compagnie qi a expliqué qu’étant obligée d’affréter des avions cela grevait son budget. Notre journal a révélé que c’était faux, Rolls-Royce prenant en charge la majeure partie de ces frais ».

Les avions affrétés durant ces immobilisations sont qualifiés de « vieux zincs au bout du rouleau » avec des « sièges défoncés voire bloqués », « écrans de cinéma hors d’usage », ce « qui n’a pas ému la direction d’Air Austral qui continuait à faire payer le prix fort même sur des avions usés jusqu’à la corde et nous jetterons un voile pudique sur les prestations servies à bord ».

Pour compenser l’immobilisation en cours d’un de ces 787, et celle à venir de l’autre Dreamliner, Air Austral a loué deux Airbus A330-200 de capacité équivalente. Ils seront affectés sur les liaisons assurées par les Boeing en réparation. D’emblée, Air Austral rappelle que ces avions ne peuvent voler jusqu’à Paris sans escale, ils feront donc le plein à Mombasa ou à Nairobi après leur décollage de Mayotte. Le communiqué d’Air Austral diffusé également par « Les Nouvelles de Mayotte » n’a donc pas éteint l’incendie qui couve déjà depuis plusieurs années en raison du monopole exercé par une compagnie aérienne pour le désenclavement de Mayotte.

M.M.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Votre Article est un peu grossier . Les escales à Nairobi sont coûteuses en taxe d atterrissage et temps de vol , un avion c est pas comme une bagnole ! raison de cette escale est belle et bien la piste de Mayotte trop courte . Il faut une piste sèche et 10 noeuds de vent du sud pour faire une direct Paris .
    Pourquoi ne pas la rallonger ? C est la seule question qu il faut poser .

    Article
    Un message, un commentaire ?