Transports aériens

Coronavirus : Fiji Airways licencie plus de la moitié du personnel

Malgré l’accord des salariés pour une baisse de 35 % des salaires

Témoignages.re / 28 mai 2020

Les Fidji ont été présevées de l’épidémie de coronavirus, mais subissent de plein fouet les conséquences économiques liées à la suspension des vols. La compagnie aérienne nationale a décidé de licencier plus de la moitié de son personnel, soit 758 personnes. Les employés avaient pourtant accepté une baisse de 35% des salaires.

JPEG - 88 ko

La compagnie aérienne fidjienne Fiji Airways a annoncé lundi la suppression de plus de la moitié de ses effectifs après l’effondrement de ses revenus à « presque zéro » en raison des restrictions de voyage liées à la pandémie de coronavirus. Avant l’annonce de ces réductions d’effectifs, le personnel de Fiji Airways avait déjà accepté une baisse de 35% de leur salaire.
Le directeur général Andre Viljoen a expliqué qu’après avoir « épuisé toutes les autres options », la compagnie a décidé de se séparer de 758 personnes, soit 51% de son effectif.
Le personnel non licencié sera confronté à une baisse de salaire permanente de 20%.
Fiji Airways dépend très fortement de la fréquentation touristique en provenance notamment des pays voisins comme l’Australie et la Nouvelle-Zélande.