Madagascar

Projet d’attentat contre le président de Madagascar : un milliard d’ariary retrouvés chez un accusé

Madagascar : l’enquête sur les menaces terroristes répond aux doutes

Témoignages.re / 23 juillet 2021

Deux anciens militaires français sont incarcérés à Madagascar. Ils sont accusés d’avoir participé à un projet d’attentat visant le président de la République de Madagascar. Hier, un milliard d’ariary ont été retrouvés au domicile d’un des terroristes présumés. L’information fait aujourd’hui la une de la presse malgache.

JPEG - 36.3 ko

L’enquête sur les tentatives d’attentat visant les plus hautes personnalités de l’État à Madagascar se poursuit.
Hier, un conseiller du président Andry Rajoelina était invité à répondre aux questions de France 24. Sur le plateau de la télévision française, il a annoncé la découverte de preuves d’un projet d’attentat visant le chef de l’État. Le conseiller a ensuite expliqué que la découverte de deux anciens militaires français parmi les terroristes présumés ne préjugeait en rien de l’évolution des rapports avec la France, qualifié de « partenaire endémique » de Madagascar par le conseiller du président.

Il a d’ailleurs précisé que les faits et gestes des 25.000 ressortissants français expatriés à Madagascar ne sont pas interprétés par le gouvernement comme étant piloté par le gouvernement français. Il a ajouté qu’« « il y a également un certain nombre d’officiers supérieurs malgaches qui sont actuellement interrogés qui auraient participé, éventuellement, à ce plan s’il avait été déclenché ». Le conseiller a également cité des échanges de mails impliquant « d’éventuels financiers et là je veux parler de compagnie pétrolière agissant à Madagascar ». Rappelons que le blocage des prix des produits pétroliers à Madagascar est en vigueur, et que les tarifs sont décidés par l’État, comme à La Réunion.

A Madagascar, l’opinion est informée sur les développements de l’enquête. Hier soir, un reportage relatant la perquisition au domicile d’un des terroristes présumé a été diffusé sur la chaîne nationale TVM. Ce reportage montre une importante somme d’argent, dont le montant est estimé à un milliard d’ariary. Cette découverte dans ce lieu est confirmée par la femme vivant également dans le logement.
« Au regard des images, l’homme sur la vidéo est Paul Maillot Rafanoharana, un Franco-malgache, ancien officier de la gendarmerie française reconverti en entrepreneur. Selon les informations, il serait l’un des principaux mis en cause dans cette affaire. Ceci, au même titre que Philippe Marc François, un ancien colonel de l’armée française. Tous les deux seraient d’anciens instructeurs commandos. », précise notre confrère de « L’Express ».

Au total, 6 personnes arrêtées mardi soir sont actuellement détenues par les autorités pour cette affaire. « Les arrestations ont été faites par la police. Elles découlent de plusieurs mois de collecte d’information et d’enquête », a précisé à la presse le contrôleur général de police Fanomezantsoa Randrianarisoa.

M.M.

Voir en ligne : https://www.facebook.com/1101414106...