Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Mobilite > Transports aériens

La Reunion-Madagascar à 409 euros avec Madagascar Airlines : Air Austral doit faire moins cher

La compagnie malgache reprend ses vols vers La Réunion avec des ATR de 72 passagers maxi

mardi 12 avril 2022, par Manuel Marchal


Née de la fusion d’Air Madagascar et de Tsaradia, Madagascar Airlines est une compagnie qui est en pleine structuration. A compter du 20 avril, elle vendra des billets La Réunion-Madagascar à partir de 409 euros au départ de La Réunion, et de 367 euros au départ d’Antananarivo. Les vols devraient se faire en ATR, qui ne peuvent transporter que 72 passagers au maximum. Avec ses gros porteurs, Air Austral doit faire moins cher.


Le Conseil des ministres de Madagascar a annoncé l’ouverture de 5 aéroports de la Grande île aux vols internationaux, desservis par 21 vols passagers et cargos par semaine. Madagascar Airlines, ex-Air Madagascar, compagnie nationale malgache a droit à un vol par semaine entre Antananarivo et Paris.

Pour sa part, Air Austral bénéficie de 6 vols par semaine, vers trois aéroports malgaches, dont 2 vols par semaine pour Antananarivo. Le ministère des Transports de Madagascar n’évoque pas une limite de capacité pour les vols. Il se borne à indiquer qu’en raison du contrôle sanitaire de tous les passagers, y compris les vaccinés, à l’arrivée, il faut prévoir 2 heures avant de sortir de l’aéroport pour un vol de 300 passagers.

Madagascar Airlines bien en-dessous de 700 euros

Madagascar Airlines vend des billets d’avion pour la ligne entre Saint-Denis et Antananarivo, pour deux vols par semaine à compter du 20 avril. Au départ de La Réunion, l’aller-retour démarre à 409 euros, et à 367 euros au départ d’Antananarivo. Ils seront effectués par des ATR, ce qui signifie deux heures de vol et pas plus de 72 passagers par vol, car, d’après notre confrère 2424.mg :

« Une source autorisée auprès d’Air Madagascar indique, par ailleurs, que les vols seront opérés par la compagnie malgache elle-même avec ses appareils ATR. Pour les autorités, la reprise des vols d’Air Madagascar était impérative pour maîtriser les frais de transport. « La seule solution à l’envolée des tarifs est simple : le retour d’Air Madagascar sur la scène des échanges aériens, notamment dans l’océan Indien », avait déclaré Rolland Ranjatoelina, ministre des Transports et de la météorologie en marge d’une descente d’une délégation gouvernementale à Ivato vendredi. »

Pour sa part, Air Austral s’est récemment illustrée par des tarifs très élevés : 700 euros pour La Réunion-Madagascar, plus cher que La Réunion-France. Air Austral a ainsi profité d’une demande plus importante que l’offre pour proposer des prix très chers, estimant qu’il existe une clientèle suffisamment solvable pour remplir deux avions de 132 places par semaine à ce tarif au départ de La Réunion. Depuis le début de la crise COVID, cela fait deux ans que tout voyage est quasiment impossible entre La Réunion et Madagascar, d’où une demande très importante.

Des gros porteurs pour faire baisser encore plus les prix

La semaine dernière, Air Mauritius a repris la desserte de Madagascar, avec 4 vols par semaine entre les aéroports de Plaisance et d’Ivato assurés par des gros porteurs Airbus A330 et Airbus A350 d’environ 300 passagers. Air Austral dispose d’avions équivalents dans sa flotte : ses Boeing 777.

Un pourrait donc être mis sur cette ligne pour répondre à la demande importante et faire donc baisser le prix. Madagascar Airlines propose un prix nettement inférieur à 700 euros, alors que la durée du voyage est plus longue, et que le nombre de passagers est limité à 72 passagers par rotation, soit bien loin de 300 passagers. Par conséquent, Air Austral peut donc vendre des billets d’avion moins cher que Madagascar Airlines sur la ligne La Réunion-Madagascar.

M.M.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Messages

  • Enfin une sage décision de la part de l’État Malagasy.... maintenant les usagers se sentent protéger....Ben oui avec moins de 400euros c’est un prix raisonnables pour lancement des opérations régionales.... Bravo Mad Airlines...espérons que ces efforts continueraient..Marc Rabe

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus