Actualités

60 ans du PCR : conférence d’Elie Hoarau demain à Saint-Benoît

Après les succès de Saint-Denis et de Saint-Pierre

Manuel Marchal / 9 octobre 2019

Après les succès des conférences de Saint-Denis et de Saint-Pierre, Elie Hoarau, président du PCR, en tiendra demain une troisième à Saint-Benoît, sur le thème « Il y a 60 ans, l’émergence d’une conscience et d’une parole réunionnaises ». C’est un nouvel événement phare des célébrations du 60e anniversaire de la création du Parti communiste réunionnais. Rendez-vous demain à 18 heures à la médiathèque Antoine Roussin.

JPEG - 83.4 ko

A moins de trois semaines de la conférence idéologique internationale, le temps fort des célébrations du 60e anniversaire de la création du Parti communiste réunionnais, le président du PCR, Elie Hoarau, tiendra demain une troisième conférence sur le thème « Il y a 60 ans, l’émergence d’une conscience et d’une parole réunionnaises ».

Cette initiative fait suite au succès de la première conférence organisée à Saint-Denis. La demande a été si importante qu’une seconde conférence a eu lieu pour le Sud à Saint-Pierre. De cette demande découle l’organisation d’une conférence supplémentaire demain soir à 18 heures à la médiathèque Antoine Roussin de Saint-Benoît.

Les deux premiers événements ont permis de constater que l’intérêt pour les thèses du PCR dépasse les frontières du Parti. L’analyse et les propositions du PCR sont en effet de plus en plus partagées. Au cours de sa conférence, Elie Hoarau explique notamment pourquoi ces thèses ont peu à peu imprégné l’opinion. Le dernier exemple issu de l’actualité est l’engouement autour du 10e anniversaire de l’inscription du maloya sur la liste du Patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. Or, le passage du maloya de la clandestinité à la pleine lumière doit beaucoup au PCR. Ce passage eut lieu à la tribune du 4e Congrès du Parti en 1976, quand la parole fut donnée à une troupe de maloya.

La conférence d’Elie Hoarau est également un moyen d’écouter le témoignage d’un acteur des transformations vécues par La Réunion au cours de ces 60 dernières années.
Dans le cadre de ses 60 ans, le PCR propose donc aux habitants de l’Est une importante rencontre avec l’histoire. Nul doute que le succès sera de nouveau au rendez-vous, ce qui ne manquera pas de renforcer le Parti à moins de trois semaines d’un séminaire idéologique qui marquera à n’en pas douter l’histoire politique de La Réunion.

M.M.