Actualités

Ary Yée Chong Tchi Kan : la question de l’isolement de La Réunion est posée

Rapport sur la situation internationale

Témoignages.re / 18 mars 2019

Ary Yée Chong Tchi Kan a présenté aux délégués de la conférence extraordinaire le rapport du secrétariat sur la situation internationale.

JPEG - 96.6 ko

Ary Yée Chong Tchi Kan, secrétaire aux relations internationales, revient sur le contexte de la conférence extraordinaire du PCR. Depuis plusieurs semaines, les marches pour le climat organisée par la jeunesse se multiplient dans le monde entier. En Chine, la décision est prise d’interdire les voitures thermiques sur l’île d’Hainan, des dispositions sont prises pour assurer l’application prochaine de cette mesure. En France, le président de la République s’est dit favorable à la création d’une Banque pour le climat. Ces faits confirment la justesse de l’analyse du PCR dans ce domaine depuis de nombreuses années.
Ils soulignent aussi que, « comme le disent les jeunes, il est criminel d’avoir supprimé le plan d’autonomie énergétique » mis en œuvre quand le PCR était aux responsabiltés.

Ary Yée Chong Tchi Kan évoque également la guerre économique menée par les Etats-Unis contre l’Union européenne, contre la Chine, le Japon et maintenant l’Inde et la Turquie. Les USA refusent les traités universels qui construisent un droit commun mondial. Ils refusent de rembourser leur dette de 20000 milliards de dollars. Une crise plus grave que 2008 se prépare. Les pays émergents anticipent alors que les USA sanctionnent, comme le rappelle l’affaire visant Huawei.
Le secrétaire du PCR évoque la prochaine visite du président chinois en Italie. Il y sera question de la route de la Soie, projet auquel déjà 13 Etats européens ont adhéré Puis il ira en France.
« Une fois de plus se pose la question de l’isolement de La Réunion, dont tous les voisins ont adhéré à la route de la Soie ».

Dans notre région également, le président malgache utilise l’avis de la Cour internationale de justice sur les Chagos pour revendiquer les îles Eparses. Le PCR salue le combat mené par les Chagossiens qui permet de faire leur cause.
« Un Parti communiste dirige le pays le plus peuplé du monde, sans doute première puissance commerciale. A Cuba, un Parti communiste est à la tête d’un pays dont le peuple vit sous embargo depuis plus de 50 ans. Comment font-ils ? »

A cette question, une réponse pourra être donnée par ces Partis aux Réunionnais, car à la fin de l’année, le PCR organisera un séminaire international entre partis responsables, où Chinois et Cubains sont invités.