Actualités

Communiqué du PCR suite à la déclaration du Président de La République

Après les propos tenus lors de la rencontre entre Emmanuel Macron et les préfets

Parti Communiste Réunionnais / 7 septembre 2017

Le Parti communiste réunionnais a donné hier sa position suite aux propos tenus par Emmanuel Macron hier lors de sa rencontre avec les préfets.

JPEG - 51.3 ko
Yvan Dejean, porte-parole du PCR.

Hier (mardi - NDLR), le Président de la République a fait une importante déclaration. En effet, il a souligné publiquement que l’application mécanique des lois d’intégration doivent évoluer pour permettre à La Réunion d’adopter des lois spécifiques. L’Alinéa 5 de l’article 73 de la Constitution française doit être supprimé. L’idée d’une Assemblée unique a même été avancée par le Président qui a souhaité que ces questions soient évoquées lors des prochaines Assises des Outre-Mer.

Le PCR estime que ses déclarations abordent les sujets de fond et qu’elles ne peuvent pas rester au niveau des intentions. Le PCR appelle donc à un débat serein et responsable qui doit ouvrir la voie à des propositions concrètes au bénéfice du plus grand nombre de Réunionnaises et de Réunionnais. Personne ne doit, en effet, rester sur le bord du chemin du progrès.

Il s’agit, en particulier, de mettre fin à la pénurie d’emplois et de logements, d’en finir avec la cherté de la vie, avec les inégalités et avec la discrimination salariale. Il convient aussi de donner à la population la responsabilité dans les décisions de la vie économique, sociale, éducative et environnementale du pays. Il est aussi nécessaire de permettre aux Réunionnaises et Réunionnais de discuter directement avec les dirigeants des pays voisins des questions qui nous concernent, y compris des accords commerciaux.

Pour cela, il est urgent de remettre en cause le modèle économique dit de « comptoir » qui fait prospérer les monopoles néo-coloniaux sur la base des recyclages des transferts publics, qui non seulement ne contribue pas au développement du pays mais qui, en plus, abandonne 43 % de la population sous le seuil de pauvreté.

Incontestablement ces déclarations du Président de La République donnent une dimension nouvelle aux futures Assises des Outre-Mer qui, selon le Préfet de La Réunion, auront lieu ici même et non plus par le biais d’internet comme annoncé initialement.

Le PCR, pour sa part, avance un schéma global et cohérent qui permet aux Réunionnaises et Réunionnais de sauvegarder les acquis de 70 ans de luttes historiques et d’engager résolument notre pays dans la voie du développement durable et solidaire et aussi dans une insertion régionale porteur d’avenir.

Le Port,
Le 6 septembre 2017

Yvan Dejean
Porte-parole du PCR



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Le communiqué du PCR a dû être envoyé à tous les médias. Ce soir, au journal télévisé de 19h, Réunion 1ère, qui a proposé un sujet sur cette question, n’ en a pipé mot. Est-ce le meilleur moyen de favoriser le débat ouvert et serein, sans chercher à en écarter qui que ce soit, de procéder ainsi ? Visiblement, la pratique démocratique, ça doit s’ apprendre !
    PS : démentez- moi, si nécessaire. Jean-Paul

    Article
    Un message, un commentaire ?