Actualités

Demande de remise gracieuse de Jean-Paul Virapoullé sur débet : réaction de la Section PCR de Saint-André

Le maire doit assumer ses erreurs

Témoignages.re / 5 février 2019

JPEG - 102 ko
Jean-Paul Virapoullé, maire de Saint-André.

« Lors du conseil du jeudi 31 janvier, la majorité municipale de Saint-André s’est prononcée en faveur de la demande de remise gracieuse sur débet juridictionnel présentée par le Maire, Jean-Paul Virapoullé, absent ce jour-là, et concernant l’affaire de l’Amicale du Personnel de la Mairie.

Une affaire dans laquelle le Maire avait été sanctionné par la Cour de Discipline Budgétaire et Financière et condamné par le Tribunal de Grande Instance de Saint-Denis en novembre 2017. Le maire avait laissé croire à la population qu’il acceptait les décisions de ces deux instances en se désistant de la procédure d’appel. Le voilà qui se renie aujourd’hui en sollicitant une remise gracieuse sur les sommes à rembourser ! C’est scandaleux et indécent.

Ce que la loi permet, la morale réprouve.

Aussi, la Section PCR de Saint-André - dont son représentant élu au conseil municipal, Jacky The-Seng, a émis un avis négatif ferme, jugeant que le Maire devait assumait ses erreurs - estime qu’en se prononçant en faveur de l’effacement de la dette du Maire, les élus de la majorité municipale commettent une grave erreur et se rendent complices des charges pour lesquelles Jean-Paul Virapoullé a été sanctionné, et devront s’expliquer devant la population.

Saint-André le 2 février 2019
Le Secrétaire de Section
David Gauvin »