Actualités

Elie Hoarau : « Nout foi an lo pèp rénioné lé touzour la ! »

Nouvelle conférence d’Élie Hoarau pour les 60 ans du PCR

LB / 11 octobre 2019

Ce jeudi 10 octobre à la médiathèque communale Roussin de Saint-Benoît, dans le cadre de la célébration du 60e anniversaire du Parti Communiste Réunionnais, son président Élie Hoarau a tenu une 3e conférence après celles de Saint-Denis et Saint-Pierre sur le thème : ‘’Il y a 60 ans, l’émergence d’une conscience et d’une parole réunionnaises’’. Plus d’une soixantaine de personnes, dont plusieurs dirigeants du PCR comme Yvan Dejean, Maurice Gironcel, Ary Yée-Chong-Tchi-Kan, Gilles Leperlier et Julie Pontalba, ont participé à cette conférence, qui fut marquée notamment par des échanges très chaleureux et constructifs sur les suites du combat à mener pour la libération du peuple réunionnais.

JPEG - 45.5 ko
Élie Hoarau et Martial Véry à la conférence de ce jeudi 10 octobre à Saint-Benoît.

Cette rencontre fut ouverte par Martial Véry, un responsable du PCR à Saint-Benoît, qui a remercié le public pour sa mobilisation et le maire de Saint-Benoît pour sa mise à la disposition de cette salle. Il a aussi souligné qu’« il faut une nouvelle politique dans l’Est de La Réunion comme dans tout le pays » et qu’« il faut s’unir pour être des citoyens responsables, comme le disait Paul Vergès dont je reste un disciple ».
Ensuite, Élie Hoarau a rappelé de manière précise et très intéressante les nombreux combats menés par le parti politique fondé par Paul Vergès en 1959 afin de répondre aux besoins communs du peuple réunionnais et de réparer les crimes contre l’humanité imposés à ce peuple pendant 300 ans avec le colonialisme, l’esclavage et l’engagisme. Il a également rappelé les répressions violentes infligées aux militants communistes et autres démocrates qui ont lutté pour le respect des droits des Réunionnais à s’exprimer et s’informer librement, à faire respecter leurs droits sociaux, leur identité ainsi que leur dignité comme celle des peuples du monde entier.

Une loi dite ‘’3 D’’

Le président du PCR a aussi déclaré que « nous continuons à faire fructifier la conscience et la parole réunionnaises afin d’en finir avec la grave crise économique, sociale, environnementale, éducative et institutionnelle qui traverse notre pays ». « Nous devons prendre conscience que cette crise peut et doit être résolue par les Réunionnais eux-mêmes en élaborant et en mettant en œuvre de façon responsable un projet global et cohérent de développement durable », a ajouté Élie Hoarau, en soulignant qu’« il faut changer le modèle de société capitaliste » que nous impose le système néo-colonial depuis plus de 70 ans.
Citons également cette annonce du vote prochain d’une loi dite ‘’3 D’’ (décentralisation, déconcentration, différenciation), qui pourrait se traduire concrètement par la création d’une conférence territoriale réunionnaise élargie à toutes les forces vives du pays, comme l’a proposé Mgr Gilbert Aubry avec le soutien de nombreuses personnalités du monde associatif. Élie Hoarau a conclu son exposé en mettant en avant le fait que dans ce contexte du rassemblement sans exclusive du peuple réunionnais autour d’un projet commun pour le bien commun, « nous devons être fidèles à ces idées du communisme réunionnais » et « nout foi an lo pèp rénioné lé touzour la ! ».

Conférence idéologique internationale

Le public a applaudi chaleureusement le président du PCR pour son intervention et lors du débat animé par Martial Véry des contributions intéressantes ont été exprimées pour continuer ce combat et toujours mieux transmettre le message des communistes à la population. Élie Hoarau a également informé les participants à cette rencontre que « nous voulons rencontrer les autres organisations politiques, les syndicats, les associations, les élus, etc. pour se mettre d’accord sur la réforme institutionnelle à mettre en œuvre le plus vite possible ».
Enfin, signalons cette annonce de Philippe Yée-Chong-Tchi-Kan : les samedi 26, dimanche 27 et lundi 28 octobre prochains, le PCR organise pour célébrer le 60e anniversaire de sa fondation une Conférence idéologique internationale, avec la participation d’une dizaine d’organisations du monde entier, pour échanger avec elles et nos compatriotes sur des questions fondamentales au niveau social, environnemental, politique, culturel, cultuel, etc. Plus de précisions sur l’organisation et le programme de cet événement seront données prochainement.

L.B.