Actualités

Faire respecter la volonté populaire pour la création de la commune de La Rivière

Déclaration solennelle des communistes de La Rivière

Témoignages.re / 25 juillet 2017

Cela fait maintenant plus de 40 ans que la population de La Rivière demande la création de sa commune. Elle a pu toujours compter sur la mobilisation du PCR pour arriver à ce but. En 2002, une pétition initiée par la section PCR de La Rivière avait réuni plus de 4.000 signatures, c’était un pas important montrant la volonté de la population de mener à bien ce projet. Cette lutte a abouti à un arrêté préfectoral annonçant la création de la 25e commune l’année prochaine. Mais cette volonté populaire est combattue par certains. Les communistes de La Rivière ont donc agi depuis vendredi en distribuant un tract contenant une déclaration adoptée le 19 juillet. Voici le contenu :

JPEG - 74 ko

« Des apprentis colonialistes se décarcassent pour empêcher la création de la commune de La Rivière en 2018. La presse a aussi révélé que des « mains invisibles » les aident, les protègent et les soutiennent financièrement dans ce qui apparaît être un coup d’État démocratique contre la population.

Personne n’est dupe. Ces manœuvres visent un but bien précis. Tout comme l’opinion publique, la presse elle-même et les plus hautes autorités de l’État sont, évidemment, très conscientes de ce qui se trame derrière tout ce manège.

C’est pourquoi, les communistes tiennent à faire connaître publiquement leurs positions. Celles-ci sont ni négociables, ni amendables :

1. Nous soutenons, sans conditions, les Riviérois (es) qui réclament, exigent et luttent pour la création de la commune de La Rivière. Nous accompagnerons toutes leurs initiatives.

2. Nous utiliserons toutes les voies légales pour faire respecter notre identité et notre droit à diriger nous-mêmes nos propres affaires dès 2018. C’est légitime et juste en tout point de vue.

3. Nous prenons l’engagement de poursuivre le combat pour faire respecter, partout et tout le temps, l’honneur et la fierté des Riviérois (es). Rien ne nous fera reculer. C’est une question de principe. C’est surtout une question de dignité.

Vive la 25ème commune de La Réunion

Vive La Rivière libre ! Vive les Riviérois »