Actualités

Graziella Leveneur à la rencontre populaire de Julie Pontalba

Européennes : l’élargissement des soutiens à « Pour une Europe des gens contre l’Europe de l’argent » continue

Manuel Marchal / 18 avril 2019

La réunion d’hier au Tampon a été marquée par l’intervention de Graziella Leveneur, membre de l’UFR et ancienne secrétaire générale de cette organisation. Pour l’UFR, le PCR est un compagnon de route, ce qu’a rappelé la présence de Julie Pontalba lors du dernier congrès de l’Union des femmes réunionnaises, au sein de la délégation du PCR invitée par l’UFR.

JPEG - 86.9 ko
Graziella Leveneur au premier rang au centre, aux côtés notamment de Julie Pontalba, Philippe Berne, Denis Irouva et Elie Hoarau.

Hier au Tampon, une rencontre populaire avec Julie Pontalba était organisée. Après le mot de bienvenue de Johanny Gibralta, secrétaire de la section communiste du Tampon, cette réunion a permis à la candidate PCR en 6e position sur la liste PCF conduite par Ian Brossat, de présenter les grandes orientations du programme qu’elle compte défendre au Parlement européen. Il repose essentiellement sur la responsabilité, avec en particulier la revendication d’une globalisation des crédits européens alloués à La Réunion. Aujourd’hui, c’est l’Union européenne qui décide de la répartition de cet argent. Julie Pontalba se bat pour que cette responsabilité incombe aux Réunionnais. Ces crédits pourraient donc être gérés par une assemblée territoriale unique, autre revendication.

La revendication d’une présence réunionnaise aux négociations d’accords commerciaux menés par l’Union européenne avec nos voisins rencontre un écho particulier au Tampon. Cette commune comporte en effet de nombreuses exploitations agricoles. Leurs productions seraient directement concurrencées par les produits moins chers en provenance de notre région, si les intérêts de La Réunion ne sont pas pris en compte.

JPEG - 71.4 ko
Graziella Leveneur.

UFR et PCR compagnons de route

Comme lors de la précédente rencontre à la Rivière marquée par l’intervention de Philippe Robert, celle de Saint-Louis a traduit également un élargissement de la base électorale de Julie Pontalba. Max Banon, candidat soutenu par le PCR aux dernières législatives a confirmé son soutien. Graziella Leveneur, ancienne secrétaire générale de l’UFR, a également pris la parole. Rappelons que Julie Pontalba avait été invitée à participer au congrès des 60 ans de l’UFR au sein de la délégation du PCR. Lors de cet événement, l’UFR avait insisté sur le fait que le PCR était un compagnon de route de l’Union des femmes réunionnaises. Graziella Leveneur a également mené de nombreux combats à Saint-Pierre aux côtés d’Elie Hoarau, présent hier en tant que grand témoin, en qualité d’ancien député au Parlement européen.

JPEG - 61.8 ko
Max Banon.
JPEG - 74.4 ko
Johanny Gibralta.

Outre le président du PCR, Philippe Berne, ancien vice-président de la Région, a également pris la parole. Ses responsabilités au sein de cette collectivité lui ont permis de souligner l’importance de la relation avec l’Union européenne, qui participe à de nombreux investissements à La Réunion. Rappelons que pour la construction de la route des Tamarins, l’État avait refusé de soutenir financièrement le projet et c’était l’Union européenne qui était le partenaire de la Région présidée par Paul Vergès. Ceci a donné la possibilité à l’Union européenne de financer ce qui était alors le plus important investissement routier dans lequel elle était impliquée.

M.M.