Actualités

Jessie Caro : « défendre un projet réunionnais »

Législative partielle dans la 7e circonscription

Témoignages.re / 6 septembre 2018

Agée de 32 ans, Jessie Caro est infirmière. Sa profession l’amène à cotoyer des personnes vivant dans la grande pauvreté, notamment les personnes âgées. C’est pour « faire bouger les choses » qu’elle a décidé de s’engager aux côtés de Gilles Leperlier, en tant que candidate suppléante à l’élection législative partielle dans la 7e circonscription.

JPEG - 57.5 ko

Originaire de Saint-Louis et Saint-Leusienne d’adoption depuis plusieurs années, Jessie Caro est salariée dans les soins infirmiers à domicile depuis 9 ans.
C’est son quotidien auprès des personnes âgées et handicapés qui l’a poussée à s’engager en politique « pour faire bouger les choses ».
« Je vois trop de situations difficiles. Mes patients sont très isolés, ont souvent peu de revenus et ont vraiment besoin de personnes qui viennent prendre soin d’eux, au delà des soins infirmiers ».

La professionnelle travaille sur des secteurs très différents, dans les hauts, dans les bas, de Trois Bassins aux Avirons. Et selon elle, chaque patient ne reçoit pas l’aide nécessaire. « Les personnes démentes par exemple sont laissées seules, elles sont alors un danger pour eux mêmes et pour les autres ».
Jessie Caro en est convaincue, La Réunion a besoin de lois et de structures adaptées pour mieux accompagner ces personnes vulnérables. « Notre population est vieillissante et rien n’a été mis en place pour les accompagner correctement. Je côtoie des personnes qui touchent 50 euros d’aides par mois, est ce que vous trouvez ça normal ? »
Et d’ajouter : « Le manque de mesures concrètes et de service public nuit tant aux patients qu’aux professionnels. Notre profession et la santé a besoin de plus de moyens. Des mesures peuvent rapidement être prises, comme la libéralisation des aides soignants ».

Jessie Caro, qui a vécu près de ses grands parents, croit en la transmission des valeurs familiales. Cette maman de deux enfants de 2 et 4 ans est aussi sensible aux politiques liées à la famille. « Il y a un gros travail à faire sur le congé maternité et parental. Trop de femmes en situation précaire perdent leur emploi ou sont obligées d’abandonner après un bébé, dans le médical ou ailleurs. »Nouvelle en politique mais déterminée, Jessie Caro l’assure : « Je me battrai aux côtes de Gilles Leperlier pour créer une vraie force d’opposition et défendre un projet réunionnais ».