Actualités

La section PCR de Saint-André informe la population du chemin de l’Etang à Cambuston

Campagne d’explication

Témoignages.re / 11 mai 2018

Voici le contenu du tract diffusé par les communistes à Cambuston.

JPEG - 74 ko

La séance du conseil municipal de Saint-André qui s’est tenue le mercredi 18 avril dernier, a été marquée par l’entrée, à l’assemblée, de notre camarade Jacky The-Seng.

D’emblée, il a fait part au conseil de sa volonté, tout en siégeant dans l’oppo - sition, d’assumer pleinement ses responsabilités d’élu municipal et de travailler dans l’intérêt général de la population.

C’est en ce sens qu’il a interpellé le maire sur plusieurs points, notamment sur le problème de l’insécurité dans le secteur qui commence à inquiéter sérieusement les habitants, mais aussi à propos des odeurs nauséabondes émanant de la STEP que subissent de manière récurrente les résidents, depuis de nombreuses années. La nouvelle station livrée en décembre 2012 n’a pas éliminé les odeurs pestilentielles qui persistent toujours.

Jusqu’ici, aucun élu ne s’était attaché à s’occuper véritablement de ce pro - blème, laissant la population du secteur, abandonnée à son sort. En juin 2013, la Section PCR de Saint-André avait déjà attiré l’attention des autorités sur la question, un courrier avait été adressé à la presse. Quatre années plus tard, la situation reste inchangée.

Faisant suite à l’intervention de Jacky The-Seng, le maire s’est donc engagé à se concerter avec la Cise pour trouver dans les meilleurs délais, des solutions à ces nuisances olfactives. Mais nous devons tous rester vigilants tant que le problème ne sera pas complètement résolu, car il s’agit d’une affaire de santé et de salubrité publiques. Pour sa part, Jacky The-Seng ne manquera pas, si nécessaire, de rappeler au Maire ses engagements.