Actualités

La volonté de Jacky The Seng, conseiller municipal PCR, d’agir dans l’intérêt de la population de Saint-Andre

David Gauvin / 21 avril 2018

La séance du conseil municipal de Saint-André de mercredi 18 avril, a été marquée par le retour légitime du PCR au sein de l’assemblée, en la personne de Jacky The-Seng qui succède à une conseillère municipale démissionnaire.

JPEG - 33.3 ko

En cohérence avec les orientations de la Section PCR, le nouveau conseiller a réaffirmé, d’emblée, son rôle d’opposant communiste résolu, mais constructif dans l’intérêt de la population.

Au cours de la séance, Jacky The-Seng est intervenu plusieurs fois. Il a interrogé le maire sur le contingent de personnes porteuses de handicap au sein de l’effectif communal, imposé par la loi. Le maire affirmant que le contingent est respecté depuis 2016. Jusque-là, la commune s’acquittait d’une contribution financière annuelle de l’ordre de 180 000 euros pour non respect de cette obligation ! L’élu a également sollicité des informations supplémentaires à propos de la programmation des travaux de réfection du CD 47 (Route du Colosse).

Par ailleurs, il a fait part au Maire de son inquiétude et de celle de la population, face à la multiplication des actes d’incivilité et de délinquance dans divers quartiers de la commune. Enfin, le conseiller communiste a fait remonter l’exaspération des habitants du Chemin de l’Etang, à Cambuston, qui supportent depuis de nombreuses années, les odeurs nauséabondes émanant de la STEP. Aucun élu n’ayant jusqu’ici soulevé ce problème récurrent. Des engagements ont été pris par le maire. Il faudra compter sur Jacky The-Seng pour les lui rappeler.

L’on retiendra de ce conseil, que l’élu communiste a fait preuve de sa volonté, et de sa capacité, tout en étant dans l’opposition, sans agitation et gesticulation, à agir dans l’intérêt de la population de Saint-André.

David Gauvin