Actualités

« Le Parti communiste réunionnais réclame des mesures d’urgence et durables pour le peuple réunionnais ! »

Les leçons de Berguitta

Parti Communiste Réunionnais / 3 février 2018

Voici le contenu du tract actuellement distribué par les militants du PCR.

PDF - 1.3 Mo

Le passage de Berguitta près de nos côtes le 18 janvier 2018 nous rappelle à tous la nécessité d’adapter notre pays aux cyclones et fortes pluies. Fautes de politiques publiques adaptées, les mêmes désastres continuent de se répéter et ce sont les plus précaires qui subissent le plus. Le PCR a remis à la Préfecture ses propositions le mardi 23 janvier dernier.

Il est donc plus que temps d’agir pour protéger les personnes et les biens

Mise en place d’un plan ravines et rivières

Les risques d’inondations ne sont pas suffisamment pris en compte dans les aménagements. Les désastres causés dans le Sud en sont les témoins les plus frappants, mais nous savons tous qu’aucun Réunionnais n’est aujourd’hui à l’abri d’une crue.

Entretien des ravines

Création d’un grand service d’intérêt public dans l’environnement, pour entretenir les ravines et faciliter l’écoulement des eaux en s’assurant qu’aucun obstacle ne détournerait leurs lits.

Dispositifs d’alertes crues sur toutes les ravines et rivières

Comme c’est déjà le cas pour la rivière Sainte-Suzanne et la ravine Saint-Gilles.

Endiguement des ravines

A l’aide de gros bambous (comme en Asie). Sinon à l’aide de moyens lourds s’il y a trop de risque pour la population, comme pour la Rivière des Galets. (déjà proposé dans notre “Plan de survie” en 1975)

Remplacement des radiers

Par des ponts Bailey (comme cela a déjà été fait à plusieurs endroits de notre île) en partenariat avec l’armée, moins coûteux, rapides et sécurisés.

Mise en place d’un plan de sauvetage

Si les cyclones et autres phénomènes météo violents ont toujours existé, le changement climatique provoqué par des siècles de capitalisme va les rendre encore plus intenses et plus fréquents.
Les plus précaires sont toujours les plus touchés : qu’ils soient victimes de dégâts chez eux, prennent des risques pour se rendre au travail ou subissent durement la hausse des prix. Si la solidarité doit jouer pour les producteurs péi, les grandes surfaces ne doivent pas profiter de la situation pour augmenter leurs profits.

Nous refusons de continuer à faire payer les plus précaires !

Indemnisation et aide à la reconstruction

Les pouvoirs publics doivent aider à l’indemnisation et à la reconstruction de toutes les victimes de catastrophes climatiques (conformément aux décisions prises lors de la COP 23).

Les pertes des producteurs péi doivent également être prises en charge.

Pour un véritable observatoire des prix

Nous exigeons un véritable observatoire afin de garantir des prix raisonnables toute l’année, en limitant les profits indécents des multinationales sur le dos de la population.

ARET EK SA !

Face aux changements climatiques, s’adapter à la réalité de notre pays

Un constat peut être fait : le système actuel n’est pas adapté à notre réalité. Notre île située en zone tropicale et très sujette à l’érosion, nécessite des mesures particulières et des adaptations pour nous protéger des conséquences des catastrophes climatiques.

Un système d’alertes adaptés

En fonction des micro-régions, car cela aurait pu éviter bien des désastres dans le Sud lors du passage de Berguitta.

Un office des routes

Chargé de l’entretien, de la sécurisation et de l’aménagement de toutes les routes de l’île (route de Cilaos, route du Littoral, route de moyenne altitude,…)

Un calendrier scolaire climatique adapté

Permettant d’éviter de prendre des risques pour se rendre en classe ou de perdre des jours d’école.

Utiliser les eaux excédentaires

Grâce à des retenues d’eaux colinaires pour faire face déficits hydriques en utilisant les milliers de m3 d’eau déversés par les cyclones et fortes pluies.

Il est grand temps que nous puissions décider par nous-mêmes, en tant que Réunionnais, de ce qui est bon pour nous ! C’est pourquoi nous appelons à l’autonomie politique pour donner plus de responsabilité aux Réunionnais.