Actualités

Le PCR appelle au rassemblement sans exclusive pour La Réunion

Conférence extraordinaire du PCR

Manuel Marchal / 18 mars 2019

Ce 17 mars, le PCR tenait à Sainte-Suzanne une conférence extraordinaire. Ce fut l’occasion d’adresser un message à la ministre des Outre-mer qui vient d’arriver dans notre île.

JPEG - 125.5 ko
Vote unanime pour la résolution de la conférence extraordinaire du PCR.

A deux mois des élections européennes, à deux jours du 73e anniversaire de l’abolition du statut colonial, et à deux mois de la date de son 60e anniversaire, le Parti communiste réunionnais organisait ce dimanche 17 mars une conférence extraordinaire. Après l’analyse de la situation internationale et à La Réunion, le PCR a rappelé sa volonté d’œuvrer au rassemblement sans exclusive pour un projet réunionnais mis en œuvre par des Réunionnais. Le PCR a renouvelé ses propositions pour ce projet, notamment une assemblée élue à la proportionnelle intégrale, paritaire, avec de larges compétences et un fonds de développement pour plus de responsabilité et plus d’autonomie. La campagne des élections européennes sera l’occasion pour le PCR de faire entendre cette voix à un moment décisif de l’histoire de La Réunion.
Après le mot d’accueil de René Sotaca, futur conseiller départemental, au nom de la Section de Sainte-Suzanne, Ary Yée Chong Tchi Kan a présenté un rapport sur la situation international. Il a montré l’urgence de régler la question de l’isolement de La Réunion dans son environnement géographique. Il a aussi annoncé l’organisation par le PCR à la fin de l’année d’un séminaire de Partis communistes responsables dans les affaires du monde, avec comme invités les Partis communistes chinois et cubains.

JPEG - 113.2 ko

Dans son rapport, Maurice Gironcel, secrétaire général du PCR, a appelé à la tenue d’un 10e congrès « dans les plus brefs délais ». « Ce sera l’occasion d’élire une nouvelle direction et un nouveau secrétaire général. Je reste un militant engagé, qui assumera les responsabilités militantes que lui seront confiées par le 10e Congrès ». Cette démarche vise à donner une nouvelle dynamique au moment où La Réunion connaît une période décisive de son histoire. Auparavant, Maurice Gironcel avait rappelé que « notre vision, c’est la responsabilité de décider ce qui est bon pour nous ». « Nous appelons au rassemblement le plus large, sans exclusive. La conférence territoriale élargie peut être un moyen adapté ». D’où la proposition de « redéfinir nos relations avec l’Europe, avec Paris, notre place dans l’océan Indien ». Cela nécessite de dépasser la loi de 1946, le cadre des RUP dans l’Europe, pour un avenir réunionnais à notre peuple ».
« C’est ce message de responsabilité qui est transmis à la ministre des Outre-mer. Le PCR souhaite qu’elle porte à nouveau ce message au président de la République qui doit venir au mois de juin ».

JPEG - 94.2 ko

Philippe Robert, conseiller départemental, a rappelé qu’en tant que communiste, il est important de rester mobilisé pour que le PCR soit présent pour appliquer son programme.
Julie Pontalba a rappelé le programme du PCR qu’elle défendra en tant que 6e sur la liste PCF aux élections européennes : globalisation et gestion par les Réunionnais des fonds européens, imposer la présence de Réunionnais dans les négociations commerciales que l’Europe mène avec les pays voisins, soutenir l’application par l’Europe du Pacte Finance-Climat.
Président du PCR, Elie Hoarau a dit que l’occasion d’agir pour faire avancer l’idée d’un projet réunionnais est offerte. « C’est le moment de le faire car le mouvement des gilets jaunes a bousculé le pouvoir ». Sur le plan institutionnel, le chef de l’Etat peut faire autre chose. Le président du Sénat évoque une nouvelle génération de la décentralisation.

« Nous proposons au président de la République la collectivité territoriale. C’est le moment de lui imposer ». C’est la contribution du PCR à « notre grand débat » autour d’un projet réunionnais. L’idée de cette concertation rassemble, « à partir d’un noyau dur, allons à la conquête des autres. Allons agir maintenant, c’est cela les initiatives que les communistes réunionnais doivent prendre. C’est maintenant que nous devons fournir aux Réunionnais une perspective globale pour les 10-15 ans à venir ». « Sur ce programme, nous pouvons avoir des alliés que nous ne soupçonnions pas jusqu’à présent. L’élection européenne est l’occasion d’apporter cette explication. Allons faire ensemble avec ceux qui nous respectent ».

JPEG - 90.7 ko

La conférence extraordinaire s’est conclue par la lecture par Yvan Dejean, porte-parole du PCR, d’une motion intégrant les éléments abordés par les différents intervenants. Elle a été adoptée à l’unanimité.

M.M.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Je suis pour l’unité Réunionnaise. Je suis pour le dialogue. J’ai souvent souhaité être cet animateur de l’unité Kréole, dans la région parisienne.J’ai toujours milité pour que nous nous écoutions, pour que nous nous comprenions.
    J’ai appris tout cela de mes parents pauvres . J’ai appris cela à travers les luttes que j’ai menées avec les autres .J’ai voulu être ce militant pour "l’union".Je savais , je sais que seule l’union doit être recherchée parce qu’elle fait naître en nous le sens de la responsabilité collective. C’est l’union que demande le peuple . Oui ce peuple Réunionnais réclame l’unité . Je sais de par l’histoire que seule l’union est la source des victoires , la source pour mettre fin à ces vies pénibles, inhumaines de nos compatriotes .
    Notre belle histoire n’est-elle pas l’image de ce que une union peut réaliser . Nous sommes reconnues, reconnus comme un Peuple exemplaire . Nous et nous seules, seuls avons ce "Vivre ensemble". Nous et nous seules seuls avons ce regard humain où la couleur est toujours la couleur humaine . Nous sommes les témoins de la réussite humaine de la femme et de l’homme .
    Alors pourquoi tant de division ? Oui pourquoi ?
    Ne regardons pas ce qui veulent détruire pour mieux régner . Les adeptes de la division sont pour moi des personnes qui veulent montrer qu’ils sont supérieurs aux autres . Ils ne veulent qu’une seule chose : LE POUVOIR et dès que c’est acquis .. ;vous savez mieux que moi ce dont ils font de ce pouvoir . Ils sont, elles sont des égoïstes, des prétentieux ; des arrivistes . Leur horizon se limite à eux , à eux seul . Quelle pauvreté humaine .
    Seuls les intérêts de nos compatriotes comptent. Nos compatriotes attendent de nous des réponses urgentes à leur situation : la fin de cette souffrance . ; chômeurs, granmoun avec leur petite retraite, des jeunes obligés de s’en aller de leur terre natale pour trouver du travail,les femmes qui sont les premières victimes ; sans emploi ou un emploi si peu rémunéré , des enfants qu’elles doivent seules donner à manger même quand il n’y a plus d’argent , ces femmes victimes de cette violence inacceptable . Des femmes admirables ..
    Oui , mille fois OUI vous avez raison de militer pour l’union . Oui vous avez raison de dire que seule l’union répondra à l’attente de nos compatriotes , ceux qui souffrent dans leur chair .
    Je vous soutiendrais autant que je peux même si je suis à Paris .C’est vous qui avez raison . La raison triomphera !

    Article
    Un message, un commentaire ?