Actualités

« Le rassemblement est possible quand toutes les conditions sont réunies »

Elections municipales à Saint-André

Témoignages.re / 26 janvier 2020

Dans le cadre du rassemblement pour les élections municipales, la section PCR de Saint-André s’est alliée à la candidature comme tête de liste de Léopoldine Settama, afin d’engager un réel changement à Saint-André.

Cette dernière était au côté du secrétaire de section PCR de Saint-André, David Gauvin, Jacky Thé Seng, conseiller municipal de l’opposition, Paul Dennemont, militant du PCR depuis de 40 ans, Michèle Caniguy, conseillère départementale, Viviane SOUNE SEYNE, ancienne conseillère municipale et Mylène MULOT, de la section 2 Partie Socialiste à Saint-André.

Cette alternative politique rassemble aujourd’hui le PS, Agir 974 et le PCR, ainsi que d’autres mouvements politiques de droite, de gauche et du centre afin de donner un nouvel élan à la commune. « La population a l’habitude d’avoir des élus qui se battent pour des places avant de se battre pour eux, on veut inverser cela. À nous de changer de logiciel », a expliqué Léopoldine Settama lors d’une conférence de presse, le 23 janvier.

Dans le respect et la ligne de Paul Vergès

Pour Jacky The Seng, ancien secrétaire de section PCR de St-André et « heureux fondateur de la section en 2012 », a expliqué que « rassembler le peuple réunionnais autour d’un projet commun pour sortir La Réunion de l’impasse », comme la pauvreté, le logement, la coopération régionales, le chômage, les inégalités sociales, l’adaptation et l’aménagement aux changements climatiques … « telle était la ligne de Paul Vergès, poursuivre son engagement, c’est aussi le sens de notre ralliement, et notre rassemblement avec Mme Settama ».

D’ailleurs « c’est une pensée particulière pour lui mais aussi pour les anciens camarades qui ne sont plus de ce monde, avec qui j’ai travaillé, qui ont mené un combat honnête, intègre, simple et loyal envers le PCR et la section de Saint-André », a introduit le conseiller municipal d’opposition.

Après plusieurs débats avec Léopoldine Settama sur différents sujets concernant la ville de Saint-André, « l’appel au rassemblement de la section de juillet et novembre 2019 a été entendu. Et elle nous a répondu et ouvert la porte pour une politique nouvelle, basée sur le respect, l’honnêteté et l’engagement dans l’action sur le quotidien et le bien être des Saint-andréens et Saint-andréennes », a expliqué Jacky The Seung.

De son côté, David Gauvin, le secrétaire de section du PCR de Saint-André, a expliqué qu’il s’agit d’un « choix fait en cohérence avec nos actions. Cela fait deux ans que nous appelons au rassemblement ». D’autant plus qu’à Cham Borne, « le littoral est rongé, on ne peut pas nier l’urgence climatique, sans compter les hausses de températures. Cela nous pousse à une union la plus large pour y remédier ».

« Agir et servir la population »

« Ecouter, entendre, agir et servir la population », a souligné Jacky The Seung, ajoutant que « c’est avec fierté que je suis assis en présence de mes camarades », dont David Gauvain et Paul Dennemont, mais aussi Jean-Paul Ciret, car « c’est l’occasion de clarifier notre positionnement auprès de nos sympathisants communistes et de nos chers concitoyens » de Saint-André.

« Je mènerais la bataille au côté de Léopoldine Settama, nous actons ce jour notre positionnement et notre engagement à ses côtés », a assuré ce dernier. Rappelant ses interventions en tant que conseiller municipal d’opposition, Jacky The Seng a rappelé les points de convergence avec Léopoldine Settama allant des questions environnementales à l’insécurité dans la ville.

Ainsi, « le rassemblement est possible quand toutes les conditions sont réunies. Et les conditions sont ici réunies. Ceux qui rêvaient de voir la disparition du PCR à Saint-André, ils doivent aujourd’hui être déçus. Nous sommes bien là, et encore là, pour demain », a expliqué Jacky The Seung.

Pour conclure, ce dernier a assuré qu’une « seule liste soutient de la section communiste de St André, c’est celle de Léopoldine Settama. Je dis aux électeurs ne vous laissez pas tromper une nouvelle fois, par ceux qui ont déjà prit le pouvoir et qui ont déçu la population. L’occasion m’est offerte de lancer un mot d’ordre. Je lance un appel solennel à tous nos sympathisants communistes, à la population à notre jeunesse qui veut une nouvelle politique pour Saint-André, là il n’y a qu’une seule alternative, c’est la liste du rassemblement avec les forces progressistes et les composantes de la société civile, c’est la liste de Léopoldine Settama ».