Actualités

Le terrain Mara à Saint-André : un bien triste panorama !

Paul Dennemont / 29 mars 2018

JPEG - 117.6 ko

En février 2017, en présence des médias, les services municipaux de Saint-André procédaient à la démolition de ce qu’il restait de la « case Mara » à l’entrée de la ville, à proximité du Pont-Auguste, en raison de son degré d’insalubrité et de vétusté. La case Mara était connu pour son passé lié au PCR. La mairie déclarait vouloir débarrasser des « verrues » sur son territoire. Cette opération avait fait l’objet d’articles dans la presse, et la mairie avait avancé l’idée de la création d’un parking.

Plus d’un an après, non seulement aucun projet n’est sorti de terre, mais l’emplacement est complètement à l’abandon, envahi par de hautes herbes, et autres végétations sauvages, jusqu’au trottoir de l’Avenue-Ile - de-France. Un bien triste panorama est offert aux passants, à l’entrée de la ville.

Outre le spectacle qui n’est pas du tout beau à voir, il faut rappeler que ce terrain borne directement la Ravine Sèche, plus communément appelée « Ravine Caca ». Toutes les conditions sont là réunies pour la prolifération de moustiques et de rats, vecteurs de maladies… comme la dengue, et la leptospirose, contre lesquelles est menée actuellement une campagne de communication. Il y a là, un réel danger, pour la population.

Il serait urgent que la municipalité intervienne, à ce niveau, dans l’intérêt de tous. Précisons que le terrain concerné n’appartient pas, comme on pourrait le croire, à la famille Mara.

Paul Dennemont
Saint-André