Actualités

PCR : « Contrats de convergence : pour un projet global et pas une somme de projets sans cohérence »

Communiqué du Parti communiste réunionnais

Parti Communiste Réunionnais / 9 juillet 2019

Pour le PCR, la priorité reste l’élaboration par les Réunionnais d’un projet cohérent de développement du pays.

JPEG - 79.8 ko

Ce 8 juillet, les plus hautes autorités de l’État ont signé avec des collectivités, notamment la Région Réunion et le Département des contrats de convergence.
Cette opération est une application de la loi dite d’égalité réelle, et intègre la feuille de route du Livre Bleu.

Le PCR est d’accord sur les objectifs fixés sous le vocable « Outre-mer 5.0 » visant à réduire la dépendance aux énergies fossiles et protéger l’environnement. Le PCR rappelle néanmoins que le développement de La Réunion ne peut s’appuyer sur une somme de projets aussi louables soit-il. Le PCR propose une démarche de plus en plus partagée : élaborer à La Réunion un projet réunionnais, adapté aux effets du dérèglement climatique, qui sera la base de la négociation du partenariat avec l’État. La conférence territoriale élargie peut être le lieu de l’élaboration de ce projet.

Le PCR souligne que lors du débat sur l’égalité réelle, il avait défendu la position suivante. L’inégalité se traduit par un PIB par habitants inférieur à La Réunion. C’est sur cette base qu’un calcul permet d’établir que ce différentiel constitue un somme de 9 milliards d’euros, que le PCR propose à l’État de verser en 10 ans dans un fonds de développement qui sera géré par une Assemblée territoriale dotée de larges compétences, notamment dans le domaine du co-développement avec les peuples voisins.

Aussi, le PCR propose que la part des 2,1 milliards d’euros issus des contrats de convergence revenant à La Réunion constitue l’amorce de ce fonds de développement. Dans l’immédiat, que le gouvernement inscrive dans le projet de budget la somme de 38 millions d’euros pour la filière canne.

Fait au Port, ce lundi 8 juillet 2019
Le Bureau de presse