Actualités

PCR : « COVID 19 : la situation est inquiétante. Soyons vigilants »

Adresse du Parti communiste réunionnais à la population

Parti Communiste Réunionnais / 10 avril 2020

Le PCR appelle la population à la vigilance à l’entrée du week-end de Pâques. La situation est inquiétante, indique le Parti communiste réunionnais qui dénonce la prise en otage de la population par des décisions politiques qui ont laissé entrer à La Réunion plus de 300 personnes porteuses du coronavirus. Maintenant, ils vont faire du bricolage et les personnes âgées dans les EPHAD sont en danger, indique le PCR.

JPEG - 36.7 ko

L’ARS a développé une analyse de la situation très inquiétante.
« Sur plus de 356 patients atteints de COVID19 depuis le 11 mars, 154 ont été hospitalisés, alors que plus de la moitié ont été pris en charge en ambulatoire.
Les lignes directrices de la prise en charge en ville des patients COVID19 en phase épidémique ont été tracées dans une instruction du ministère en date du 4 avril. »

Ainsi, le refus de fermer l’aéroport a occasionné l’arrivée de plus de 300 personnes porteuses du virus qui ont ensuite contaminé leur entourage. Cette politique du laisser-faire prend aujourd’hui en otage toute une population saine qui était bien protégée. Les auteurs de cette politique savaient qu’il n’y avait que 160 lits disponibles. Maintenant, ils vont faire du bricolage et les personnes âgées dans les EPHAD sont en danger.

Le PCR attire l’attention de la population sur le fait que cette politique de tri sélectif préfigure l’annonce du premier mort. Évitons la fatalité. Reprenons confiance dans la maîtrise du confinement, le respect des règles d’hygiène et des barrières de protection. Cela ne sert à rien de vouloir braver la situation. Car, après un ralentissement de 3 à 4 cas par jour, le nombre de cas positifs est reparti brutalement à la hausse.

Il y a 3 mois, nous étions dans la joie des Fêtes du Nouvel An. Nous étions dans l’insouciance du danger imminent qui allait confiner 3 milliards d’habitants. Nous sommes déjà à 94 000 morts. Nous nous approchons du chiffre impensable de 100 000 morts. La France compte à elle seule plus de 12 000 morts, et à New York, des morts du COVID-19 sont enterrés dans des fosses communes.

Nous entrons dans le week-end de Pâques, un autre grand moment de festivités et de rencontres traditionnelles. A l’insouciance d’il y a 3 mois, il faut appliquer la vigilance de tous les instants. Pas de relâchement.

Le Bureau de Presse du PCR
Fait au Port, ce vendredi 10 avril 2020