Actualités

René Sotaca et Julie Aroubani : « A la Région et au Département faisons gagner les forces de progrès »

Départementales et régionales : deuxième tour le 27 juin

Témoignages.re / 23 juin 2021

Dimanche dernier au premier tour des départementales, le binôme soutenu par le PCR et composé de René Sotaca, conseiller départemental sortant, et Julie Aroubani, sont arrivés largement en tête au premier tour dans le canton de Sainte-Suzanne/Cambuston/Petit Bazar. Avec leurs suppléants Bernard Batou et Nityakali Canevy, ils appellent à amplifier la dynamique pour que la jeunesse confirme son ancrage au Conseil départemental, et pour que la liste de rassemblement soutenue par le PCR l’emporte dimanche prochain au second tour des régionales.

JPEG - 118.5 ko
Nityakali Canevy (candidate remplaçante aux départementales), Nadine Damour (candidate du PCR en position éligible aux régionales), René Sotaca (candidat et conseiller départemental sortant), Julie Aroubani (candidate aux départementales) et Bernard Batou (candidat remplaçant aux départementales)

René Sotaca et Julie Aroubani tenaient ce mercredi une conférence de presse à Sainte-Suzanne. Les candidats soutenus par le PCR aux départementales ont tout d’abord remercié les électeurs qui ont permis à la liste Nouvel Avenir de La Réunion d’arriver en tête aux régionales à Sainte-Suzanne. « Nous sommes d’ailleurs l’un des meilleurs résultats de l’île.
Cela est le signe, sans doute possible, d’une adhésion totale et réelle à notre projet politique et à notre équipe ».
Les militants qui ont permis aux candidats soutenus par le PCR d’arriver en tête lors du premier tour des départementales ont également été salués.

Aux départementales dans le canton de Sainte-Suzanne/Cambuston/Petit Bazar, l’équipe René Sotaca, Julie Aroubani, Bernard Batou et Nityakali Canevy, arrive largement en tête, dès le premier tour. Ils sont loin devant les seconds, qui ont même dû être repêchés, pour pouvoir être présents au second tour.
Ce très bon score s’explique également par cette adhésion et à la reconnaissance du travail effectué, réalisé au sein du Conseil Départemental, par Maurice Gironcel et Michèle Caniguy.
C’est une preuve, s’il en avait besoin, que la transition opérée en 2019, avec le passage de relais, a très bien été compris et complètement assimilé.

Faire gagner Sainte-Suzanne au Département et à la Région

Cette réussite à Sainte-Suzanne, s’explique, aussi, par ce réel ancrage du projet politique municipal, un an après les élections municipales. « Le mot d’ordre est simple : nous devons continuer à faire gagner notre commune, notre territoire, Sainte Suzanne, et au conseil départemental et au conseil régional ».
A l’issue de ce premier tour, les forces de progrès sont largement majoritaires, ce qui est bien la preuve que cette politique menée, depuis 11 ans, à la Région est rejetée par tous. D’où le besoin urgent d’une alternative.
« Et c’est cette alternative que nous proposons, aujourd’hui, avec l’union. Union qui s’est faite rapidement derrière Mme Huguette Bello », ajoute René Sotaca, « nous avions cette responsabilité collective et en nous réunissant, nous avons entendu le message des électeurs ».

Conférence territoriale élargie

« Nous avons, tous, un projet commun avec un objectif commun : placer le Réunionnais au centre de tous ses projets », poursuit-il, « un projet réunionnais par et pour les Réunionnais. Un des axes majeurs de cette union avec Madame Huguette Bello est cette conférence territoriale élargie, projet porté par le PCR. Nou doit être des élus responsables, de proximité, et cette conférence que nous va réunir une fois par an, va permettre aux élus des communes, des intercommunalités, du département, de la région, aux chambres consulaires, aux syndicats, et surtout aux citoyens de se retrouver, pour travailler sur le projet réunionnais, de ses avancées et des améliorations à y apporter ».
L’objectif est de « travailler ensemble » pour « structurer la Réunion des 50 prochaines années ».
Et de conclure : « Nous allons, demain, travailler avec tous les élus et forces vives de la Réunion pour construire la Réunion de nos enfants, de nos petits-enfants. A la Région et au Département, faisons gagner, ce dimanche 27 juin, les forces de progrès ».



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • De Ste Rose à St Joseph en train, électrique, capable de transporter passagers ravis, marchandises en vrac solides ou liquides et des containers venus par la mer jusqu’ici, quoi de plus beau pour se déplacer enfin de manière propre sur la terre ? Je ne vois pas, ensuite, pour rejoindre les hauts, développer les téléphériques transports rapides car en ligne droite, silencieux, propre lui aussi, alors en avant pour le changement, osons oublier tout ce cirque des voitures bus, motos bruyantes, polluants, créateur d’accidents, et encombrants, ça c’est sur, la preuve, pausez-vous les soirs et les matins sur les axes routiers, une horreur dont les gens, devenant de plus en plus égoistes, renfermés dans leurs bagnoles, SUV aux vitres teintées, climatisés, manquent d’altruisme à l’évidence, beurk, il faut changer, oublier tout ça pour l’avenir de nos enfants nés ou à naitre, Arthur qui tousse en attendant le train TER péi siffler....

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • D’abord ,je suis très heureux que les forces de progrès sont arrivé en tête au 1er tour.J’apporte tout mon soutien à cette liste de rassemblement à gauche. Cette liste porte en elle des valeurs de solidarité,écologique et sociale.Né à Petit Bazar , notre quartier,comme l’ensemble du canton a besoin des femmes et des hommes de conviction pour porter ces projets au Département.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Je partage vos idées, vive demain, dimanche pour tourner la page de 10 ans perdus, pour enfin, le retour du train, de St Rose à St Joseph, pour le plus grand plaisir des gramounes, des scolaires, des touristes qui seront ravis, à juste titre, de rouler sur des rails, installés confortablement au lieu des sempiternels bouchons polluants, brulants en plein soleil, et pas vraiment propres, la nature n’en a pas besoin, ça urge, et la Réunion participe comme jamais au réchauffement du climat, ça urge, Arthur !

    Article
    Un message, un commentaire ?