Actualités

Sainte-Marie : la liste soutenue par le PCR appelle à faire barrage au maire sortant

Communiqué de la liste « Ensemble Sainte Marie réunie »

Témoignages.re / 2 juin 2020

Un communiqué diffusé hier par la liste soutenue par le PCR donne sa position sur le second tour des élections municipales à Sainte-Marie. « Ensemble Sainte Marie réunie » appelle à faire barrage au maire sortant. Elle soutient donc la coalition des quatre listes arrivées derrière celle du maire sortant, qui ont réussi à s’entendre pour changer de politique à Sainte-Marie.

JPEG - 94.4 ko
Belinda Adekalom, secrétaire de la Section de Sainte-Marie.

La liste « Ensemble Sainte Marie réunie » est entrée tardivement en campagne lors du 1er tour. Elle n’a pas eu le temps d’expliquer à la population son programme. Cependant, l’expérience est là et, désormais, il faudra compter avec nous.

Pour ce 2e tour, notre position est la même vis à vis de l’équipe en place. Sainte Marie a été administrée pendant 30 ans par la même famille politique qui a bien profité d’une élection partielle en 1990 contre le Dr Axel Kichenin, maire de la ville. A cause de ses positions politiques progressistes, il a été victime d’un acharnement judiciaire. Son conseil municipal a été dissout alors qu’il avait été triomphalement réélu.
Aujourd’hui qu’il est décédé, nous devons avoir une pensée pour son combat, qui est encore d’actualité. Jean Louis Lagourgue est resté à la tête de la commune jusqu’en 2018, année où il a quitté ses fonctions après son élection au Sénat, en abandonnant son mandat de Maire à Monsieur Richard Nirlo. Mais, le changement d’homme n’a rien servi. La situation des plus pauvres n’a pas été améliorée, la situation des jeunes au chômage empire mois après mois, la gestion désastreuse de la Mairie de Sainte Marie a fait la une de tous les journaux. Des cadres municipaux mis en examen, détournement de fonds publics au CCAS, Maire entendu par la Justice et placé en garde à vue juste avant les élections. Des proches de son cabinet, deux directeurs et un employé ont été entendus par la Gendarmerie.

Cette année, la section communiste de Sainte Marie a décidé qu’il fallait proposer une nouvelle dynamique et un nouveau projet. Le contenu est toujours valable. Nous espérons que la population en souffrance va sanctionner l’équipe en place. Dans tous les quartiers les gens disent que 30 ans de mandat, ça suffit. Avec mes colistiers, nous continuons le travail pour changer d’équipe municipale et pour apporter plus de satisfaction aux besoins de la population.

Belinda ADEKALOM et son équipe, Section PCR de Sainte Marie