Actualités

Séance solennelle de reprise et de remise de cartes d’adhésion à Saint-Denis

Rentrée politique du PCR dans la capitale

Correspondant Témoignages / 13 février 2018

À Saint-Denis, la rentrée politique a été marquée samedi par la remise des cartes d’adhésion aux militants de la Section communiste de Saint-Denis.

JPEG - 51.7 ko
Remise de sa carte à Guy Singa par Maurice Gironcel.

Samedi 10 février, au cours d’une séance solennelle, la Section communiste de Saint Denis a remis les 50 premières cartes d’adhésion au PCR pour l’année 2018. Une nouvelle séance est prévue pour les autres. En effet, dix huit personnes se sont inscrites tardivement. Cinq autres ont signé leur bulletin d’adhésion, le jour même. Pour Alain Gravina, secrétaire de la section, à ce rythme, l’objectif de 100 sera atteint avant la clôture de la campagne, prévue fin du premier trimestre.

Maurice Gironcel, Secrétaire général du Parti a ouvert la cérémonie en remettant sa carte à Guy Singa. Georges Gauvin a décliné brièvement le CV de ce militant fidèle, âgé de 78 ans, et toujours souriant. Aujourd’hui, porteur d’un lourd handicap et se déplaçant avec 2 béquilles, il a tenu malgré tout à être présent. Maurice a salué son courage et loué son exemple, notamment à travers le deuxième récipiendaire, jeune professeur, syndicaliste, qui symbolise le renouveau du Parti à Saint Denis. Ensuite, d’autres dirigeants ont procédé à la remise des cartes aux adhérents présents. Signe d’une section en pleine renaissance : plus de la moitié de l’assistance était composée de personnes nouvelles.

JPEG - 49.4 ko
Julie Pontalba a expliqué les raisons de cette remise solennelle des cartes. (photo d’archives)

Julie Pontalba a expliqué les raisons de cette remise solennelle des cartes. Elle a rappelé tout d’abord que l’adhérent est le pilier du Parti. Son geste est un acte d’engagement et ne doit pas être banalisé. Ensuite, elle a souligné la nécessité de mieux se connaître et de mesurer ses forces de conviction. Enfin, au-delà de l’adhésion, il faut se rencontrer, lire, étudier pour comprendre et agir. Dans une pochette, deux documents accompagnaient la carte : les 25 propositions du PCR (2015) et l’analyse lors du 70e anniversaire de la loi du 19 mars 1946 (2016). Ils recevront également : “Être communiste Réunionnais, aujourd’hui”, éléments tirés d’un rapport exposé par Elie Hoarau (2017). Une rencontre militante est prévue sous quinzaine pour arrêter le calendrier d’actions, intégrant les préoccupations centrales et dionysiennes du PCR. Dans l’immédiat, elle a rappelé la solidarité envers la jeune Palestinienne Ahed Tamimi, et l’hommage à Paul Vergès le 5 mars.

Un pot de l’amitié a clôturé la cérémonie.

Correspondant