Actualités

Section PCR de Saint-André : " Comment en est-on arrivé là ?"

Jacky The Seng / 16 novembre 2020

Saint-André est actuellement la commune la plus touchée par le covid 19 et pointée comme le mauvais élève dans la gestion de la crise sanitaire. Elle affiche un taux d’incidence deux fois et demi plus élevé que la moyenne départementale.

La gravité de la situation a conduit l’ARS à interdire la manifestation du Dipavali programmée par la municipalité et le Préfet envisageant un couvre-feu dès ce mardi. Les indicateurs sanitaires sont très inquiétants et chacun d’entre nous est en droit de s’interroger : Comment en est-on arrivé là ? Il faudra bien répondre à cette question.

Cela étant, pour l’heure, il nous parait sage que les uns et les autres évitent les polémiques autant stériles qu’improductives. La recherche – collectivement - de solutions pour ralentir la pandémie à Saint-André et protéger la population doit primer.

Aussi, au vu de la gravité de la situation, il eut été souhaitable, en sus des mesures déjà en vigueur, que les autorités compétentes exigent des hypermarchés de la commune, l’application d’un protocole sanitaire stricte et le contrôle des flux de clients, comme ce fut le cas au moment du confinement.

De la même manière, la municipalité devrait revoir, au plus vite, et de façon drastique, l’organisation du marché forain qui accueille et où se bousculent chaque vendredi des centaines et des centaines de personnes ?

Notre population est en danger. A chacun ses responsabilités.

Le Secrétaire de Section
Jacky The-Seng