Union européenne

Younous Omarjee conduit la délégation du Parlement européen aux Açores

Union européenne

Témoignages.re / 24 mai 2017

12 députés européens sont actuellement aux Açores pour participer à une visite permettant de mieux comprendre les défis auxquels les RUP sont confrontées. Younous Omarjee, député réunionnais de l’Union des Outre-mer, conduit la délégation. Voici son communiqué.

JPEG - 30 ko
Younous Omarjee, député de l’Union des Outre-mer.

En tant que 1er Vice-Président de la commission développement régional (REGI), Younous Omarjee préside la délégation du Parlement européen qui est aux Açores (Région Ultrapériphérique portugaise) de ce mardi 23 Mai au Jeudi 25 Mai. Une délégation composée de 12 députés européens de tous les groupes politiques du Parlement européen.

Une rencontre est prévue au commencement de la mission avec le Président des Açores, Monsieur Vasco Alves Cordeiro, qui sera suivie d’une conférence de presse.

De nombreuses visites de terrain sont à l’agenda de la délégation du Parlement européen. Une première série sera tournée vers les questions de la transition énergétique et environnementale avec notamment les visites de la station géothermale de Pico Vermelho, d’un projet de réhabilitation environnementale d’un lagon des Açores, et d’un site de production de biomasse. Une seconde série abordera la recherche et le développement notamment avec les visites du parc technologique de São Miguel, de l’université des Açores, et de la bibliothèque et du centre régional d’archives. Une troisième série sera quant à elle dédiée à la question du développement économique et social des Açores, en allant à la rencontre des acteurs économiques, et avec les visites d’un projet portuaire, et d’une crèche.

Pour le Député européen Younous Omarjee « cette délégation du Parlement européen aux Açores est importante. Elle permettra aux députés européens de mieux comprendre la réalité des RUP, leurs spécificités et leurs défis alors que sont engagées les premières réflexions sur l’avenir des politiques européennes dans le cadre de la préparation des futures négociations avec le Conseil européen et la Commission sur les programmes post-2020 qui vont conditionner l’avenir de toutes les Régions ultrapériphériques » .