Forum

Tereos pousse La Réunion dans la crise

Toujours aucun accord sur le prix de la canne à sucre

Manuel Marchal / 10 juillet 2017

Malgré le fait que l’industrie sucrière de La Réunion touche 110 millions d’euros d’aides publiques, Tereos ne veut toujours pas céder et reste sur sa position de limiter la hausse du prix de référence de la tonne de canne à sucre à 2,50 euros, bien loin des 6 euros revendiqués par les planteurs. En conséquence, l’industriel porte une lourde responsabilité dans l’extension probable du conflit à La Réunion toute entière, car la CGTR, l’UR974 et les syndicats des transporteurs ont affirmé qu’ils se joindront au mouvement dès ce matin.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.