Forum

Enfants de la Creuse : un préjudice toujours pas réparé

Le gouvernement pour une réparation morale mais pas financière

Manuel Marchal / 11 avril 2018

Décidément, la France a toujours du mal à assumer son histoire. Lorsqu’elle a reconnu qu’en pratiquant l’esclavage elle avait commis un crime contre l’humanité, elle n’a pas entrepris les démarches pour indemniser les descendants des victimes de ce crime imprescriptible alors qu’au moment de l’abolition, les esclavagistes l’avaient été. Entre 1963 et 1981, la France a arraché plus de 2.000 enfants à leurs familles dans le but de les envoyer repeupler des départements ruraux. Ces jeunes Réunionnais ont subi de nombreuses souffrances. Ils ont en effet été les victimes de ce que la loi définit comme « traite d’êtres humains en bande organisée ». Mais pour eux, pas question de réparation financière. C’est pour le moment la position du gouvernement qui considère que « les Enfants de la Creuse » sont un épisode dramatique de l’histoire de l’aide sociale à l’enfance.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.