Forum

Une infime minorité instrumentalisée pour imposer un calendrier scolaire inadapté à La Réunion

Plus de 200.000 élèves obligés de travailler sous la canicule

Manuel Marchal / 5 novembre 2019

Un dossier publié par La1ere, sous le titre « Études supérieures : rester ou partir, l’épineux choix des jeunes d’Outre-mer », étudie les parcours de jeunes bacheliers. À peine un jeune bachelier Réunionnais sur 10 poursuit son cursus en France, soit à peine un millier. C’est ce millier sur une population scolaire de plus de 200.000 qui est la justification principale pour maintenir à La Réunion un calendrier scolaire qui s’oppose à la réussite des jeunes Réunionnais dans ce système éducatif.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.