Actualités

La commune de Trois-Bassins

Témoignages.re / 8 novembre 2013

C’est un territoire en forme de lanière étroite, commune rurale, et plus petite commune du TCO qui s’étire sur 4.258 hectares, du battant des lames au sommet des montagnes.

 

Trois-Bassins fut longtemps une section administrative du quartier de Saint-Paul, puis de Saint-Leu. Il s’émancipe de Saint-Leu en février 1897 et devient commune à part entière fixée par un arrêté du Gouverneur en date du 15 avril 1897. Les premières élections municipales ont lieu le 9 mai 1897, le premier maire fut Henri Auber, et 8 maires se sont succédé. En 2013, quel constat peut-on retirer ?

 

 

4/20 pour la commune (Trois-Bassins) : L’association contribuables associés, “ Nommé l’Argus des communes”, attribue une note sur 20 à chaque maire, basée sur les données du Ministère des Finances.

Maire dépensier : la commune de Trois-Bassins a été notée 4/20 pour les dépenses publiques.

 
 

Le centre-ville se dépeuple, les maisons se ferment, les commerces disparaissent.

La politique de développement actuel n’est pas à la hauteur de l’enjeu. Pire, elle se perd désormais dans des intérêts personnels et familiaux. En guise de stratégie de développement, on nous parle ensuite d’une salle mortuaire de 500.000 euros à l’entrée de la ville et au cœur d’une cité ; un projet dont le faste satisfera pleinement un égo hypertrophié. Mais surtout, un projet qui coûtera aux contribuables.

 
 

Un étouffoir a été posé sur Trois-Bassins

 

Un taux de chômage de 52%. Pendant ce temps, l’équipe municipale vole en éclats. Elle est dans l’incapacité de répondre sérieusement aux besoins de la population, déjà qu’elle n’était pas trop forte, car la tendance c’était de mettre des bâtons dans les roues de ceux et celles qui souhaitaient apporter une initiative. Car on veut tout contrôler et entraîner dans sa chute l’innovation et la créativité… L’audace est mal vue, les idées sont proscrites. Le plus gros scandale, c’est lorsqu’une personne réussie à créer et obtenir des emplois, c’est de Trois-Bassins qu’est venu le blocage des contrats privant injustement 13 femmes de la commune de leurs emplois. Pour avoir « Oser créer de l’emploi » , Simone Yee Chong Tchi Kan, présidente de Femmes Solidaires pour l’emploi, a été traduite au Tribunal de Grande instance par le maire et son adjointe, devenue entre-temps la 1ère adjointe…

 
 

La plus grande chasse d’eau de La Réunion…

 

Vous allez payer cher un réseau d’assainissement “hors normes”, contraire au développement durable et pénalisant pour les contribuables. La Commune de Trois-Bassins a pris sa décision de récupérer les eaux usées des foyers pour l’envoyer au final à la station d’épuration de Cambaie ! Le réseau primaire sera raccordé avec celui de La Saline. Ainsi, les eaux usées des habitants de Trois-Bassins auront parcouru des kilomètres de canalisation avant d’arriver à Cambaie où elles seront transformées en boue séchée. Mais l’eau traitée sera renvoyée à la mer. Or, le bon sens du développement durable voudrait qu’un système de traitement des eaux usées soit monté dans le village de Trois-Bassins, ce qui aurait pour effet d’économiser des kilomètres de pose de canalisation qui coûtent extrêmement cher.

 
 

Qui va payer ?

 

Dans le cadre de Trois-Bassins, c’est la population qui va subir des augmentations de taxe d’assainissement et rembourser les emprunts contractés par la commune. Est-il encore temps d’arrêter les dépenses occasionnées par la construction des kilomètres de canalisation pour transporter les eaux usées ?

 
 

L’eau la plus chère des communes !

 

A Trois-Bassins, vous payez votre facture d’eau 5 fois plus chère que la commune du Port !!!

 
 

Une dette au-dessus de la moyenne nationale : (source JDN d’après le Ministère de l’Économie) , l’encours de la dette de la commune par habitant est supérieure de la moyenne nationale.

 


Simone

 


Kanalreunion.com