Hommage

Décès de Moustapha Alassane, un pionnier du cinéma nigérien

Cinéma

Témoignages.re / 24 mars 2015

Moustapha Alassane, l’un des premiers cinéastes nigériens, est décédé des suites d’une longue maladie, dans la nuit de mardi au mercredi 17 mars 2015, à l’âge de 73 ans, a rapporté, vendredi, l’Agence nigérienne de presse (ANP).

Auteur de 28 films, Moustapha Alassane a été lauréat en 1962 du Festival du cinéma d’amateur de Cannes, avant d’être primé au Festival de Saint-Cast en 1963 avec une médaille de bronze pour son film ‘’Aouré’’ (mariage en langue haoussa).

Illustrateur au Musée national du Niger de 1959 à 1962, où il s’est distingué à travers des œuvres comme les Armoiries, les Sceaux et les décorations des uniformes nigériens, la carrière cinématographique de Moustapha Alassane connaîtra une relance suite à sa rencontre avec l’ethnologue français, Jean Rouch.

Premier réalisateur du film ‘’Cowboy africain’’ et du dessin animé africain, ce grand homme de culture, a fait la joie des Nigériens à travers ses films tels que ‘’Toula’’, ‘’ Femmes, Villa, Voiture, Argent (FVVA) ou ses célèbres dessins animés comme ‘’Taguimba’’ ou ’’Kokowa’’.

Moustapha Alassane fait partie des initiateurs du Festival Panafricain du Cinéma et de Télévision de Ouagadougou (FESPACO), rappelle-t-on.


Kanalreunion.com