Changement climatique

Le cyclone Bansi s’éloigne de La Réunion

Dernier point de Météo France

Témoignages.re / 13 janvier 2015

Voici le dernier bulletin faisant un premier bilan du passage au large des côtes réunionnaises du cyclone Bansi. En conséquence et sur proposition de Météo France, le Préfet de La Réunion a décidé de lever la pré-alerte cyclonique ce jour, mardi 13 janvier 2015, à 18h locale. Cependant les perturbations périphériques du système qui génèrent la forte houle vont demeurer encore quelques jours et de ce fait la vigilance « forte houle » émise par Météo France reste en vigueur sur les zones concernées.

A 16h locales ce mardi 13 janvier, "BANSI" était centré par 17 degrés 2 Sud et 57 degrés 9 Est, soit à 475 km au nord-nord-est de La Réunion (et un peu plus de 300 km au nord de l’île Maurice), et progressait en direction de l’est à 7 km/h. Il continue de lentement s’éloigner vers l’est et ne représente plus aucune menace pour La Réunion, qui est d’ailleurs sortie de sa zone d’influence directe, ce qui nous a valu le retour de quelques éclaircies, certes encore timides, mais qui seront beaucoup plus larges demain.

BANSI demeure un système très puissant, mais qui semble avoir atteint son apogée la nuit dernière, moment où il a été classé cyclone tropical très intense (avec des rafales maximales de vent alors estimées dépasser les 300 km/h autour du petit oeil de moins de 30 km de diamètre). Il s’est légèrement affaibli en cours de journée de ce mardi et a été "rétrogradé" en cyclone tropical intense...

Pour La Réunion, on peut considérer que l’épisode BANSI touche à sa fin, même si l’on n’en a pas encore tout à fait fini avec les effets indirects de la présence du météore. Si les dernières pluies résiduelles encore présentes dans l’Est et le Sud-Est de l’île vont continuer de bien s’atténuer, la houle modérée de nord-est, s’orientant progressivement plus est, va perdurer encore dans les prochains jours sur les côtes nord et est.
Cet épisode "BANSI" aura été relativement indolore pour le département, un scénario de trajectoire favorable ayant épargné à notre île les affres de devoir affronter le coeur d’un cyclone majeur. La Réunion n’aura au final été concernée que par la périphérie du système nuageux associé au cyclone, d’où un temps perturbé, mais modérément.
Les vents n’ont pas connu de renforcement significatif : 81 km/h de rafale maximale mesurée sur le littoral (à Pierrefonds) et 97 km/h en altitude (au Gîte du volcan), tandis que les pluies sont demeurées limitées sur la majeure partie de l’île, à l’exception des régions Est et Sud-Est de l’île, qui ont connu un bon arrosage, notable même sur le sommet du volcan, où en 2 jours et demi, il est tombé 570 mm de précipitations.
Ailleurs, en zone habitée, les quantités de pluie n’ont que très localement excédé les 200 mm : on a ainsi recueilli (toujours en 2 jours et demi) 237 mm à Salazie Village, 189 mm à La Plaine des Palmistes, 178 mm à Bras Pistolet et 171 mm à La Crête Saint-Joseph, des valeurs n’ayant aucun caractère remarquable pour ces secteurs habitués à subir des épisodes pluvieux autrement plus conséquents...


Kanalreunion.com