Environnement

Énergie solaire : c’est gratuit et il y en a toujours

Pour faire la cuisine

Témoignages.re / 10 septembre 2012

Plus de la moitié de la population mondiale se sert actuellement de bois, de charbon de bois ou d’une autre biomasse pour la cuisson des repas quotidiens alors que le soleil fournit en permanence un combustible gratuit.

« Ce n’est pas le photovoltaïque, mais une énergie captée directement du soleil, concentrée et utilisée pour la cuisson ». Son organisation, alliée avec le Grupo Jaragua de la République dominicaine, a soumis une motion au Congrès de l’UICN sur l’utilisation de l’énergie solaire.
Le Grupo Jaragua utilise la cuisson solaire dans des centres communautaires de République dominicaine, où la récolte de bois destiné à la production de chocolat menaçait l’habitat d’espèces en danger.

Le message qu’ils veulent transmettre aux participants du Congrès, c’est que de nombreux problèmes environnementaux peuvent être résolus par la cuisson solaire. 
Les fours solaires peuvent cuire, braiser, mijoter et frire la nourriture. Les trois cuiseurs solaires les plus fréquents sont le cuiseur parabolique, le cuiseur de type boîte et le cuiseur à panneaux réfléchissants. Les deux organisations ont des projets dans différentes parties du monde, notamment le Tchad, la Bolivie, la Chine et l’Inde.


« Nous aimerions que la communauté de la conservation réalise davantage le potentiel de l’énergie solaire ; c’est une solution propre, spécialement dans des écosystèmes sous pression où la collecte de bois cause de gros dégâts », dit Zbicz. 


Kanalreunion.com