Santé

Sidaction : l’appel au don est stable

Témoignages.re / 29 mars 2010

Dimanche 28 mars, à 13h, les premiers chiffres rendus publics par les organisateurs du Sidaction font état de 3,65 millions d’euros de promesses de dons. Le Sidaction espère dépasser les 5,8 millions d’euros récoltés en 2009.

A La Réunion, l’association RIVE appelle également aux dons à l’occasion du Sidaction. L’association souhaite continuer « à œuvrer tout au long de l’année pour la prévention, l’information du public et l’accompagnement médical, psychologique et social des usagers ».

Le Sidaction 2010 : du 26 au 28 mars

« Tous solidaires pour lutter contre le Sida », le Sidaction a mobilisé durant deux jours la France entière, notamment 11 chaînes de télévision, 5 radios, 4.500 bénévoles et plus de 350 animations partout en France. L’objectif était de « rassembler, informer et sensibiliser l’opinion publique à la lutte contre le Sida, et de collecter des dons en faveur de la recherche et des actions de prévention ».
Les futurs donateurs pourront également faire des dons jusqu’au 11 avril par téléphone (numéro d’appel gratuit 110), par SMS (33000), en ligne (www.2010.sidaction.org), ou par courrier (Sidaction - 228 rue du Faubourg Montmartre, 75010 Paris).

Polémique autour du Sidaction

Un rapport de la Cour des Comptes met en avant l’insuffisance de l’action publique dans la prévention et le dépistage du Sida, et pointe du doigt « la faiblesse et le manque de continuité » du Ministère de la Santé. La Cour des Comptes propose de renforcer la prévention et de cibler les groupes à risque, car 30 à 40% des personnes infectées l’ignoreraient. A cela s’ajoute le conflit entre Pierre Bergé (qui est à la tête du Sidaction) et les organisateurs du Téléthon. Pierre Bergé avait accusé l’Association française contre les myopathies dans le journal “Le Monde” de « parasiter la générosité » des Français. La publication des promesses de dons ce lundi mettra en évidence si ces deux évènements ont joué un rôle dans l’opinion publique.

La Réunion concernée par le Sida

La Réunion compte 694 patients, dont 11 étrangers. Ce sont en majorité les hommes qui sont atteints avec 69,45%, contre 30,55% des femmes infectées par le virus du Sida. La Réunion est certes peu touchée par la maladie, mais elle a chaque année « 5 patients décédés dans le Nord et 5 dans le Sud ». Le mode de transmission est « clairement hétérosexuel », car responsable de 58% des transmissions. Les patients sont généralement âgés entre 30 et 60 ans.

L’action de RIVE

Créée il y a 14 ans, RIVE lance le “Bus Santé”, qui sillonnera à partir du mois d’avril toute l’île en « proposant des informations et dépistages en toute confidentialité (Infections Sexuellement Transmissibles, VIH, hépatites virales, diabète, hypertension, surpoids, insuffisance rénale ».
RIVE veut renforcer son action, afin de toucher un public plus large.
L’association a également mis en place un dispositif ACT (Appartement de Coordination Thérapeutique), qui fonctionnera quotidiennement et sera à la disposition d’un public fragile psychologiquement et socialement.


Kanalreunion.com