Luttes sociales

Le RSTA versé dans « 2 mois maximum »

Les syndicats reçus à la Préfecture

Témoignages.re / 21 août 2009

Après le problème des traitements des dossiers, c’est le délai de versement du RSTA qui pose problème. Certains demandeurs percevront « dans un délai de 2 mois au plus tard » leur prime de 100 euros. La faute à des dossiers incomplets mais surtout à des problèmes informatiques au centre de traitement, à Marseille.

L’intersyndicale (CFDT, CFTC, CGTR, FSU, UNSA, Solidaires) s’est rendue ce jeudi 20 août 2009 à la préfecture afin de faire la lumière sur « les problèmes du RSTA ». En effet, alors que la mesure est mise en place depuis le 1er juillet 2009, seuls 15.000 paiements ont été faits alors que près de 110.000 personnes sont potentiellement bénéficiaires. Une situation « incompréhensible et choquante » pour les représentants syndicaux.

Cette rencontre a donc permis de faire le point sur le premier versement, à quelques jours de la date limite de constitution du dossier pour les mois de mars, avril et mai 2009, fixée au 31 août 2009. D’abord, 95.000 dossiers ont d’ores et déjà été reçus par la CGSS. Quant au retard pris sur le traitement, les services de la préfecture ont affirmé qu’ils sont dus à des dossiers incomplets ainsi qu’à des problèmes informatiques. « Tout est informatisé à Marseille donc s’il y a une croix au lieu d’un rond, l’ordinateur refuse le dossier », indique Paul Junot, représentant de la CFTC.

Conséquence, des retards sont à prévoir pour le versement de la prime de 100 euros. Un contretemps qui risque de provoquer l’agacement de certains bénéficiaires. En effet, dans un premier temps, les services de la préfecture ont exclu tout dysfonctionnement, mettant en cause uniquement les bénéficiaires qui complétaient mal leur dossier, au grand étonnement de ceux qui l’avaient bien rempli et qui n’avaient toujours rien reçu. Désormais, ils devront faire preuve de patience en attendant le versement de leur première prime.


Kanalreunion.com