Luttes sociales

Les salariés toujours motivés, toujours mobilisés

Sophie Périabe / 21 janvier 2011

Le préfet de La Réunion avait jusqu’à hier pour donner une réponse aux salariés d’EDF qui exigent la présence de la Direction d’EDF à la réunion prévue le 7 février prochain entre le Ministère de l’Environnement, la Séchilienne Sidec et les salariés grévistes. « Pour l’heure, le préfet n’a pas encore communiqué », déclarait Max Banon, syndicaliste CGTR-EDF, hier après-midi. « Nous sommes actuellement en assemblée générale à la centrale du Port. Nous avons un rendez-vous téléphonique prévu avec les collègues des DOM pour déterminer la marche à suivre », a poursuivi Max Banon. En effet, les salariés EDF de la Guyane, de la Martinique et de la Guadeloupe demandent également l’application de la loi.
« Le personnel est toujours motivé, toujours mobilisé », assure Max Banon, mais aucune coupure de courant n’est, pour l’heure, programmée.
« Aujourd’hui, notre stratégie est de rassembler le plus grand nombre », précise le syndicaliste, et surtout la population. Selon lui, cette dernière « ne doit pas se tromper de combat », car c’est le problème du service public qui est posé, « 60% du service public électrique est aux mains du groupe privé appartenant à un fonds de pension américain », rappelle-t-il. De même, le problème de la vie chère concerne l’ensemble de la population. « Nous avons un combat commun à mener », conclut-il. Un nouveau point sur la situation sera fait aujourd’hui.

 SP 


Kanalreunion.com