Déplacements - Transports

Le quartier Ruisseau ne manque pas d’aires

Boulevard Sud

Témoignages.re / 14 août 2009

Les aménagements de surface de la tranchée couverte du boulevard Sud — section Mazagran–Doret — ont été inaugurés par le président du Conseil régional, Paul Vergès, ce jeudi 13 août 2009. Parkings, aire de pétanque ou encore terrain de foot, le quartier du Ruisseau a ainsi retrouvé un certain nombre d’aménagements qui avaient été détruits lors de la construction de la tranchée couverte.
Ce sont plus de 300 mètres de surface qui ont été aménagés au-dessus de la tranchée couverte. Un aménagement qui permettra aux habitants du quartier de jouir désormais de places de stationnement supplémentaires ainsi que de différentes zones de détentes. Deux terrains de foot, une aire de pétanque et bientôt une aire de jeux pour enfants ont ainsi émergé du béton en 1 an, les travaux de surface ayant débuté en mai 2008 pour se terminer en juin 2009.
Les jeunes du quartier sont quant à eux ravis de ces nouveaux aménagements. Ils ont déjà pris possession du terrain de foot où ils sont chaque jour des dizaines à s’y retrouver, au grand dam des habitants qui regrettent les nuisances nocturnes générées.

Texte Imaz Press Réunion


Qu’a permis le Boulevard Sud ?
Le projet de boulevard sud a permis de restructurer un réseau routier urbain axé principalement des hauts vers l’océan. Il apporte aux dionysiens des liaisons inter-quartiers plus directes et répond également aux attentes des automobilistes qui se rendent à Saint-Denis venant de l’Est comme de l’Ouest, permettant d’offrir une alternative au passage obligé par le Barachois et le boulevard Lancastel.


L’historique de la section urbaine dite du Cœur de ville
Un ensemble de réflexions a été mené à partir de mi-1993 sous l’appellation d’études préliminaires pour la section urbaine du Boulevard Sud allant de la rive droite de la rivière Saint-Denis au boulevard Vauban. Cette réflexion a abouti à la proposition d’un parti d’aménagement de type « boulevard urbain » qui a reçu l’approbation de la Région le 29 novembre 1994 et de la commune le 10 décembre 1994, et a conduit à un séquencement de l’aménagement en fonction des caractéristiques propres aux différents quartiers traversés.
- Mai 1995 : Publication de l’étude préliminaire par le noyau de suivi du projet (NOABS).

Février 1996 : Étude d’avant-projet sommaire (APS) par le BCEOM.

Mai 1996 : Étude d’impact et d’environnement remise par le BCEOM et lancement d’un concours d’étude de définition pour l’aménagement du boulevard sud par la commune pour le choix d’un concepteur, qui désigne Christian Devillers le 24 juillet 1996 comme lauréat.
- 7 août 1997 : Signature de la convention cadre du boulevard sud et de la première convention de financement par l’État, le Conseil général, le Conseil régional et la mairie de Saint-Denis.

2000 : Réalisation du 1er tronçon Cœur de ville entre le pont de la rivière Saint-Denis et la rue Tourette et des sections Foucherolles – Cerf et Digue – Gimart.

2001 : Réalisation de la section Tourette–Source.

2002 : Livraison de la section Doret–Digue.

Août 2004 : Mise en service de la section Source–Mazagran.

Juin 2006 à juin 2008 : Construction de la tranchée couverte Mazagran– Doret.

Mai 2008 à juin 2009 : Travaux d’aménagements de surface (voiries, réseaux divers et plantations).

21 novembre 2008 : Inauguration et mise en service de la 2x2 voies entre les carrefours Mazagran et Doret et de la contre-allée Sud.

29 mai 2009 : Mise en service de la contre-allée Nord (ajournement des travaux dans l’attente de la réalisation de l’immeuble de bureaux et parkings à l’angle du boulevard Doret et de la contre-allée Nord du Boulevard sud).

13 Août 2009 : Inauguration des aménagements de surface au-dessus et aux abords de la tranchée couverte.


L’historique du Boulevard Sud
- 1960 : Le plan d’urbanisme directeur (PUD) de Saint-Denis évoque le contournement de Saint-Denis par le sud.

1970 : Les premières réflexions des services de l’État à propos du projet de contournement à 2x2 voies de Saint-Denis par le sud, couplé à une mise à 2x2 voies de l’itinéraire front de mer.

1977 : L’étude préliminaire des infrastructures et des transports (EPIT) pour le compte de la commune préconise un boulevard urbain à 2x2 voies sous réserve d’offrir également une infrastructure à 2x2 voies entre le Butor et l’UMAB.

1981 : Enquête d’utilité publique conjointe pour le Boulevard Sud et le Plan d’occupation des sols (POS) de la Commune.

- 1984/85 : 1ère phase des travaux avec la réalisation du boulevard à 2 voies entre la RD60 (Moufia) et l’impasse de la Vanille devant l’université financée à 2/3 par le Département et 1/3 par la commune.

- 1988 : La Région Réunion devient Maître d’Ouvrage pour l’investissement sur les routes nationales, en partenariat avec la commune de Saint-Denis pour ce qui concerne le boulevard sud, et privilégie la logique de voie rapide urbaine (VRU) à 2x2 voies avec échangeurs dénivelés compte tenu du développement important du trafic routier, sans passer par une première phase à 2 voies.

1991/1992 : Réalisation des sections Est et Ouest aux entrées d’agglomération avec le tronçon U1 entre le giratoire Euromarché et le boulevard le long de la ravine du Chaudron, et le tronçon U2 situé entre la route du littoral et le nouveau pont Vinh-San franchissant la rivière Saint-Denis.

1995 : Inscription au POS d’une bande d’études pour préserver le foncier du boulevard sud et inscription au SAR comme voie primaire d’intérêt régional. Mise en service du tronçon situé entre la RD60 (Moufia) et la ravine du chaudron (Foucherolles).

1996 à 1997 : Dernières enquêtes publiques en 1996 et réalisation du tronçon Gimart–Vanille inauguré en juin 1997.

2000 à 2004 : Réalisation des sections U2/Tourette, Tourette/Source, Doret/Digue et Source/Mazagran pour la partie Cœur de Ville.
- Août 2005 : Mise en service du giratoire d’accès à Gillot.

Novembre 2008 : Mise en service du doublement à 2x2 voies de la section Sainte-Clotilde entre la rue Lory les Bas et le giratoire Foucherolles.

Décembre 2008 : Livraison du pont de la rivière des pluies et de la section Gillot/Cerf (raccordement Est) permettant d’assurer la continuité du boulevard sud.

Août 2009 : Inauguration des aménagements de surface de la section Mazagran–Doret au-dessus de la tranchée couverte.

• Les travaux du boulevard sud auront duré 25 ans et coûté 272,7 Millions d’Euros (y compris foncier, études et travaux) répartit comme suit :

- Région : 82%.

- État : 4%.

- Commune : 10%.

- Département : 4%.


Kanalreunion.com