Actualités

PCR : « Solidarité au peuple guyanais en lutte ! »

Grève générale en Guyane

Parti Communiste Réunionnais / 28 mars 2017

Dans un communiqué diffusé ce jour, le Parti communiste réunionnais affirme sa solidarité avec le peuple guyanais en lutte. Le PCR souligne que « Ceux qui s’imaginent que ce qui se passe actuellement en Guyane ne risque pas de se produire à La Réunion se trompent, car les indicateurs qui provoquent ces mouvements sociaux en Guyane sont tout autant alarmants à La Réunion ».

JPEG - 36.7 ko

La Guyane est actuellement aux prises à d’importants et graves mouvements sociaux. L’origine de ces événements, comme l’ont souligné tous les observateurs, provient de la situation sociale, économique et sanitaire que connait actuellement ce pays : taux de chômage élevé, fort taux d’illettrisme, insécurité, manque d’infrastructures (eau, électricité…), coût de la vie élevé, etc., combinés à la pression démographique. Autant d’éléments, conséquences de politiques menées pendant des décennies, qui expliquent le ras-le-bol généralisé conduisant à la paralysie de tout le pays.

Les annonces du gouvernement (le Plan Guyane en cours de préparation, loi pour l’Égalité Réelle, les 60 millions débloqués pour le secteur hospitalier) pas plus que la venue d’une mission composée de hauts fonctionnaires n’ont suffi à répondre aux attentes et aux droits du peuple guyanais. C’est la preuve d’un malaise profond ; c’est la preuve aussi que les solutions et propositions envisagées par le gouvernement ne prennent pas en compte les problèmes de fond que connaît ce pays.

Nous exprimons notre solidarité au peuple guyanais en lutte. Et plus que jamais, nous considérons que le moment n’est plus de régler les problèmes ponctuellement mais d’avoir une vision globale pour le développement du pays.

Le refus des représentants du peuple guyanais de recevoir la mission désignée par le Premier Ministre est la preuve que les Guyanaises et les Guyanais considèrent, eux aussi, qu’il n’y pas de « papa venu de Paris » pour régler leurs problèmes. Ils veulent discuter en responsables avec les plus hautes autorités de l’État.

Il est temps que les gouvernements français (l’actuel comme le prochain) comprennent que les outre-mer attendent de leur part une prise en considération de leurs peuples pour que ceux-ci soient les acteurs responsables du développement de leur pays. C’est un appel à la responsabilité qui s’élève de l’Océan Atlantique à l’Océan Pacifique en passant par l’Océan Indien.

Ceux qui s’imaginent que ce qui se passe actuellement en Guyane ne risque pas de se produire à La Réunion se trompent, car les indicateurs qui provoquent ces mouvements sociaux en Guyane sont tout autant alarmants à La Réunion.

Plus que jamais, les Réunionnaises et les Réunionnais doivent se rassembler pour la responsabilité et, ensemble, porter un projet d’avenir pour leur pays.

Bureau de presse du Parti Communiste Réunionnais


Kanalreunion.com