Edito

Qui veut la mort de Talipot et pourquoi ?

Une troupe a été invitée à donner un spectacle de 40 minutes aux Assises du commerce Outre-mer de la CCIR, devant un parterre venu de différents pays. Au bout de 3 minutes, elle doit arrêter, sur ordre du président de l’institution. Au lendemain de cet incident, "Témoignages" avait titré : « pourquoi » ? La question invitait bien entendu à la réflexion. Un tel événement est rare et n’est pas fortuit.

La Troupe Talipot a 25 ans d’âge. Beaucoup de créations, des tournées dans le monde entier, des acteurs issus de plusieurs pays. Mais, au bout d’un quart de siècle, le bilan fait ressortir une troupe qui subit systématiquement les affres des changements politiques. Combien de fois les acteurs ont été priés de plier bagage ? Combien de fois des subventions promises n’ont pas été données ? Ils ont presque fait le tour de l’île, constamment pourchassé, pour finir à préparer le dernier spectacle au cœur de l’histoire de La Réunion et de celle des Homos sapiens : en Afrique !

Quand on constate l’immense générosité du premier Homme qui a donné autant de descendances à notre Humanité, comment ne pas être consternés par autant d’injustices infligées à ceux des nôtres ? À moins justement, de refuser de reconnaître la théorie de Coppens sur nos origines. Combien de personnes présentes ce jour-là ont réagi négativement parce que l’autre (l’Africain) lui renvoyait à la figure le drame de sa propre histoire ou de celle de sa famille ? Le deuil n’a pas été fait.

Nous aurions bien aimé mettre la violence contre cette troupe sur le dos de la méchanceté. Cela nous aurait au moins donné bonne conscience : il y avait une circonstance atténuante. Mais, mille fois hélas, il ne s’agit pas de réactions épidermiques. Pour une fois, à gauche comme à droite, certaines personnes rivalisent avec le manque de respect vis à vis de la création intellectuelle et de ses créateurs.

S’il ne s’agit pas d’un complot, alors que ceux qui ne sont pas d’accord s’expriment ouvertement et publiquement et donnent les raisons de leurs attitudes. Il faut en finir avec ceux qui pensent qu’ils ont le pouvoir de vie ou de mort sur la création artistique et ses auteurs. Tout le monde connaît les conditions de vie difficiles des artistes pour survivre.

S’il ne s’agit ni de méchanceté, ni de complot, alors la question reste entière : qui en veut à la troupe Talipot ? Et pourquoi ?

J.B.



Un message, un commentaire ?