Actus

Faut-il relancer l’Appel de l’Ermitage ?

Ary Yée Chong Tchi Kan / 28 novembre 2020

Témoignages a toujours lutté contre la pauvreté, informant des actions prises par diverses entités. Hier, Freedom.fr a publié les conclusions de l’Observatoire des Inégalités sous ce titre : « 9 villes réunionnaises dans le classement des 20 villes les plus pauvres de France ».

En partageant cette information sur Facebook, Claude Rousse, pharmacien au Port, note : « …1) La Réunion a le taux de pauvreté le plus élevé de France. 2)Le Port, St Benoit, St Louis ont le taux de pauvreté le plus élevé de France. 3) Nous sommes tous responsables, nous devons nous retrousser les manches. » Suite à nos remarques, il se souvient de l’Appel de l’Ermitage, et note : « la tâche est immense, le combat contre la pauvreté est une priorité. Je me souviens de cet appel, nos responsables locaux l’ont totalement négligé… ». Sur un autre post, il prône « des assises de lutte contre la pauvreté avec l’élaboration de mesures claires. »

La situation réunionnaise est vraiment alarmante car en examinant toutes les communes de La Réunion, en 2016, l’Insee place Salazie, Ste Rose, Cilaos et St Joseph, dans une fourchette supérieure à 50%. En 2020, la situation s’est terriblement dégradée.

Témoignages a rendu compte du rapport du Secours Catholique du 12 novembre 2020 qui signale que « plus de la moitié des ménages accueillis dans ses permanences disposent de moins de 9 euros par jours de reste à vivre ». Deux jours après, le Président de la République a réagi en annonçant qu’une prime sera versée le 27 novembre mais a refusé une augmentation des minimas sociaux. Cette décision honteuse a fait dire à Julie Pontalba dans l’édito du 20 novembre : « En France, on soutient activement les riches et on aide ponctuellement les pauvres ».

A La Réunion, il faut souligner qu’aucune collectivité n’a placé l’éradication de la pauvreté comme priorité de la mandature. Pourtant c’est un objectif universel signé par tous les chefs d’Etat à l’ONU, en l’an 2000 et repris en septembre 2015. La Chine vient de proclamer la victoire définitive. Ce qui nous empêche d’avancer, c’est le faible niveau de prise de conscience des dirigeants politiques réunionnais.

Faut-il rappeler que PCR soutient, avec d’autres, la tenue d’une Conférence Publique Territoriale élargie aux forces vives pour discuter du développement durable de La Réunion ? Faut-il relancer l’Appel de l’Ermitage ?

Ary Yée Chong Tchi Kan