Actus

La pauvreté : rapport alarmant du Secours Catholique

Julie Pontalba / 23 novembre 2020

Jeudi 12 novembre 2020, le Secours Catholique a publié son rapport annuel sur la pauvreté, en France.

Selon sa Présidente, au rythme actuel, le nombre de pauvres pourrait dépasser 10 millions. Déjà, en 2018, plus de 9 millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire. Entre temps, la situation économique, sociale et sanitaire s’est aggravée avec le covid-19.

L’étude montre que « la grande pauvreté » touche 50% des personnes qui se présentent aux permanences de l’organisation humanitaire. Plus précisément, 4 ménages sur 10 (40%) ne peuvent pas couvrir leur quotidien alimentaire. La moitié des ménages secourus ne disposent même pas de 9 euros de reste à vivre, par jour et par personne.

Cependant, pour être plus proche des réalités, il faudrait créer la catégorie de « très grande pauvreté ». Car, 25% des ménages nécessiteux ne disposent même pas de 4 euros par jour !

Ce constat rejoint notre réflexion à La Réunion.

Pour faire comprendre l’urgence de la situation, nous pouvons prendre comme base de calcul le prix d’une seule barquette de nourriture par jour, soit 5 euros par jour et par personne. Sur un mois, il faudrait sanctuariser 150 euros, uniquement pour ce poste de dépense. Ceci est impossible pour les allocataires de minimas sociaux, les bénéficiaires de petites et moyennes retraites, les travailleurs précaires et les permanents à tiers temps. Il s’agit de la grande majorité de la population réunionnaise.

Plus grave encore est l’affirmation de l’Insee selon laquelle « plus de la moitié des Réunionnais vivent dans des quartiers précaires » *. Ce sont des lieux d’habitation où la population cumulent la pénurie d’emploi, la pauvreté monétaire, l’illettrisme et les difficultés familiales.

Voilà des raisons supplémentaires pour faire de la période 2020-2030, la décennie pour l’éradication de le pauvreté multiforme et l’exaltation de la fraternité entre Réunionnais.

Julie Pontalba.