Correspondants

Appel à la solidarité lancé aux amis des chagossiens

Témoignages.re / 10 décembre 2020

Chères amies, chers amis de la cause chagossienne,

Vous savez que notre Comité Solidarité Chagos La Réunion a été créé il y a dix ans (dix ans déjà !) avec deux objectifs principaux :
- informer et sensibiliser l’opinion publique réunionnaise (et au-delà) sur la situation qui est faite à nos frères et soeurs chagossiens
- et aider les Chagossiens dans toutes leurs entreprises pour revenir enfin dans leur pays natal et s’y réinstaller.
Vous connaissez leurs difficultés et les embûches de toutes sortes sur leur parcours. Vous savez également qu’ils ont très peu de moyens pour mener leurs actions. C’est pourquoi l’aide que nous pouvons leur apporter, leur est précieuse. CETTE AIDE VIENT DE VOUS, QUI ÊTES LEURS MEILLEURS SOUTIENS, que ce soit dans nos appels à la solidarité, comme aujourd’hui, ou à l’occasion des manifestations (repas et autres) que nous organisons pour collecter cette solidarité.

Mais vous savez que cette année a été difficile pour notre Comité : impossible d’organiser ces repas de solidarité, comme nous le faisions - au moins deux fois par an -, avec le soutien indéfectible de l’Association des femmes des savoir-faire portois. Impossible également de faire venir une délégation chagossienne à La Réunion, ce qui avait toujours constitué des points forts de notre activité.

Notre désir de solidarité restant cependant intact, nous aimerions en cette fin d’année ne pas manquer la Fête des enfants chagossiens et c’est pour cela que nous faisons appel à votre grande générosité, persuadés que vous y répondrez avec votre solidarité habituelle.

Vos chèques de solidarité sont à libeller à l’ordre de : Comité Solidarité Chagos La Réunion, et à adresser à : C.S.C.R. c/o M. Alain Dreneau, 6 place la Folette, 97420 Le Port.

NB Chères amies, chers amis, cette année vous avez participé à la cagnotte Leetchi pour aider Corrine à bénéficier des soins pour tenter d’éviter la cécité. Vous y avez répondu généreusement et cela contribue nous le pensons, à soulager Corrine dans la situation de détresse qui est la sienne dans sa vie quotidienne. Nous vous tiendrons informé(e)s de la suite des soins qu’elle recevra.

Sentiments amicaux

Georges Gauvin, président
Alain Dreneau, Secrétaire