Déplacements - Transports

Le vélo avance… pédalons ensemble !

Témoignages.re / 9 juin 2020

Récemment, quelques utilisateurs de la bicyclette au quotidien (vélo - boulot, vélo vie…) ont sensibilisé et accompagné les décideurs des régions ouest et sud de notre île sur une réflexion globale de la circulation à l’aide de la « petite reine », sans oublier de la situer dans le cadre contextuel du tourisme, de l’environnement, de la santé.

JPEG - 78.3 ko
Catherine et Antoine rejoints par les ados de La Possession.

Ont fait cause commune, le Comité Réunionnais de Promotion du Vélo (C.R.P.V.), deux collectifs de citoyens, le collectif Mobilité C.H.O.R.- E.P.S.M.R. (Centre Hospitalier Ouest Réunion), et Vélotaf Sud Réunion ainsi que l’association Vélo Vie.
Dans l’ouest, 6 mois après l’ouverture du Centre Hospitalier Ouest Réunion, un nouvel axe cyclable sécurisé a été réalisé en collaboration entre la commune de Saint-Paul et la Région.
Est en cours de réalisation suite à un sondage de la population (enquête de la Fédération des Usagers de la Bicyclette), une piste cyclable sécurisée très attendue permettant de relier 2 itinéraires cyclables fréquentés : Saint-Paul centre et la Plaine-Saint-Paul par la zone commerciale de Savanna.
Par ailleurs, le sentier littoral ouest sort actuellement de terre, agrémenté d’une piste cyclable de la piscine de Saint-Paul au Pont de chemin de fer.
Enfin, nous espérons que se concrétise, le projet bien avancé de la traversée cyclable sous la 2x2 voies à partir de la piste de B.M.X.vers Savanna par la ravine de la Plaine-Saint-Paul.

S’agissant du sud de notre île, le collectif Vélotaf Sud Réunion travaille avec la mairie de Saint-Pierre sur les différents points sensibles de la mobilité à vélo dans le centre-ville.
Par ailleurs, l’aménagement de parkings à vélos sécurisés dans l’enceinte du C.H.U. de Saint-Pierre est un projet acquis.
Sur le même territoire, notre vigilance se porte maintenant, sur l’indispensable sécurisation d’un tronçon de la Voie Vélo Régionale entre Grands-Bois et le rond-point de Chemin neuf.
Amis de la bicyclette, cet appel à votre bonne volonté vient de personnes comme vous, qui souhaitent rendre sa place au vélo dans les trajets du quotidien (travail, courses, loisir). N’hésitez pas à nous accompagner sur la page Facebook du collectif ou d’un association de votre zone (cités ci-dessous), afin de contribuer à la réflexion sur la démarche VELO VIE, près de chez vous et des vôtres.

Le C.R.P.V., le collectif Mobilité C.H.O.R., Vélotaf Sud Réunion, l’association Vélo Vie



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • La région Est, éternellement sinistrée. Il est inadmissible que des cyclistes sont obligés de fréquenter la RN2 ( 4 voies de circulation limitée à 110) , car les tronçon dédiés au vélo sont inadaptés voire inexistants. Je prends le cas qu’un cycliste traversant Sainte-Suzanne à l’abris sur les bandes et pistes cyclables. Arrivé à Saint-André la situation se complique pour atteindre Bras Panon. Il a deux solutions : la 4 voies ou contourner le centre de Saint-André et passer par la Rivière du Mât. Dans les 2 cas il est en danger. Même si la deuxième solution offre une possibilité d’affronter les véhicule roulant moins vite sur une route à double sens, il n’a aucune garanti. Par endroit, les conducteurs ont du mal à en croiser d’autres, donc ils suivent les vélos qu’ils ne peuvent dépasser. Quitter l’Est pour rejoindre le Nord devient un parcours de combattant. Et si on avait le tram train, on aurait pu embarquer nos vélo jusqu’à Sainte Marie. Et si à Saint-André et Bras Panon on avait eu des maires soucieux de la santé de leurs administrés, le projet de la constructions d’une passerelle dédiée aux cyclistes aurait été abouti depuis des lustres.

    Article
    Un message, un commentaire ?